Le guide de l'aromathérapie

Comment utiliser les huiles essentielles ?

f_header-article.jpg

Les bienfaits de l'aromathérapie sont nombreux grâce aux puissants actifs que contiennent les huiles essentielles. On vous explique comment les employer afin de profiter de leurs vertus, en fonction de vos besoins.

Stress, fatigue, rhume, concentration... Les raisons d’avoir recours à l'aromathérapie sont multiples et les manières d’employer les huiles essentielles tout autant. Mais l'utilisation médicale des huiles essentielles n'est pas anodine, car elles sont très concentrées en principes actifs. C'est pourquoi il faut les manier avec justesse et prudence, en fonction de l'âge, du poids, de l'état de santé, de l'objectif visé. Pour être sûr des huiles essentielles à choisir, n'hésitez surtout pas à demander l'avis d'un spécialiste, qui vous indiquera le bon mode d’emploi et la posologie.

Comment utiliser les huiles essentielles ?

Les huiles essentielles par diffusion

Utiliser un diffuseur d'huiles essentielles est sans doute la manière la plus courante de s'initier à l'aromathérapie. Ces diffuseurs, achetés en pharmacie, parapharmacie ou encore en magasins Bio permettent de propager l’odeur de l’huile essentielle choisie. On utilise ainsi la diffusion pour assainir une pièce par exemple ou pour créer une atmosphère relaxante. Attention cependant, certaines huiles essentielles ne sont pas adaptées à ce type d'usage, comme celles riches en phénol car elles sont irritantes pour les muqueuses ou encore les huiles essentielles riches en cétones car elles sont neurotoxiques.

Les huiles essentielles par inhalation

Pour soigner les petits maux de l'hiver, l'inhalation d'huiles essentielles est plus que préconisée.  Pour ce procédé, il suffit de verser quelques gouttes d'huiles essentielles dans un bol d'eau bouillante et de respirer la vapeur pendant une dizaine de minutes. Vous pouvez également pulvériser la quantité d'huiles essentielles recommandée sur un mouchoir et respirez une fois que l'alcool s'est évacué. Quelques gouttes pulvérisées sur un oreiller peuvent également être efficaces.

Les huiles essentielles par voie cutanée

L'aromathérapie peut être employée directement sur la peau, par massage ou friction. Cependant, beaucoup d'huiles essentielles sont déconseillées par voie cutanée. Pour éviter démangeaisons ou brûlures, tournez-vous vers des mélanges à base d’huiles essentielles déjà dosés. L'univers cosmétique s'est d'ailleurs emparé de ce mode d'utilisation pour se servir des bienfaits des huiles essentielles. C'est le cas de Sanoflore qui a mis au point plusieurs crèmes pour les mains qui s’appuient sur l’aromathérapie.

v_article-2.jpg

Utiliser les huiles essentielles par voie orale

Si vous n'êtes pas habitué à l'aromathérapie, l'usage de la voie orale est délicat. Chaque goutte d'huile essentielle contient en effet entre cinquante et deux cents composants biochimiques, donc gare à l'automédication ! Le respect des doses, des durées de traitement, des précautions d'emploi et des contre-indications sont encore plus valables pour la voie orale. Sur les conseils d'un thérapeute, il est cependant possible d'avaler les huiles essentielles pures, sur ou sous la langue, sur un demi sucre ou un comprimé neutre à sucer ou bien diluées dans du miel ou des huiles végétales.

La synergie des huiles essentielles

Si les huiles essentielles ont le pouvoir de calmer, stimuler, réguler les émotions, c’est qu’elles n’activent pas toutes les mêmes régions cérébrales, certaines stimulent l’hémisphère gauche, d’autres l’hémisphère droit ou encore le cervelet, les unes favorisant ainsi la créativité ou la réflexion, les autres le tonus ou la détente.

Si chaque huile essentielle possède des vertus propres, il est également intéressant de les associer pour augmenter leur efficacité. C’est en approfondissant le cheminement cérébral des stimuli olfac-tifs que les chercheurs de Sanoflore se sont arrêtés sur des synergies d’huiles essentielles capables de conduire à des états émotionnels de relaxation, de concentration ou de stimulation, pour en dé-montrer les effets dans des soins pour les mains.

Aromathérapie : les règles d'utilisation à suivre

S'il est aujourd'hui très facile de se procurer des huiles essentielles, que ce soit sur internet ou de nombreuses autres enseignes, assurez-vous de bénéficier de conseils de conservation et d'utilisation au moment de leur achat. Vérifiez également leur provenance et leur qualité : elles doivent être Bio, pour assurer tous les bienfaits des essences de plantes. Respectez ensuite bien la posologie et les doses conseillées, car un surdosage est potentiellement dangereux.

Les huiles essentielles, oui… mais pour qui ?

Les huiles essentielles sont déconseillées dans certains cas, comme chez les enfants, les femmes enceintes et celles qui allaitent. En effet, les huiles essentielles sont dites systémiques, c’est à dire qu’elles peuvent pénétrer dans le sang. Ainsi, pendant la grossesse, cela peut générer des risques pour le bébé. C’est le cas des huiles essentielles à base de cétone, qui sont neurotoxiques et peuvent engendrer une fausse couche. D’autres huiles ont également une action sur le système hormonal et sont à éviter. Pour éloigner tout risque, la meilleure alternative reste les hydrolats ou eaux florales, qui peuvent être utilisées sans crainte. Enfin, certaines huiles essentielles sont également déconseillées aux personnes épileptiques ou asthmatiques. Si vous suivez un traitement médical, veillez à demander l'avis de votre médecin si vous souhaitez utiliser des huiles essentielles.