Le guide de l'aromathérapie

Mieux dormir grâce aux huiles essentielles Bio

f_header-article.jpg

Pour mieux dormir naturellement et trouver le sommeil facilement, il est possible d'avoir recours à l'aromathérapie. En effet, en traitement des insomnies, les huiles essentielles Bio vont favoriser un sommeil serein. Lesquelles utiliser et comment ? Mode d'emploi.

Réveil au milieu de la nuit, nuits courtes, difficultés à s'endormir… En France, une personne sur trois souffre de troubles du sommeil*, dont 84% qui connaitraient des insomnies. Si vous souffrez vous-aussi d'insomnies ou que vous ne dormez pas assez, pensez aux huiles essentielles. Elles seront d'une aide précieuse pour faciliter l’endormissement, favoriser un sommeil réparateur et profond grâce à leurs vertus apaisantes et sédatives. Vous pourrez les utiliser en diffusion dans la chambre ou bien en massage, diluées dans une huile végétale. Voici nos conseils pour mieux dormir grâce à l'aromathérapie, en choisissant les bonnes huiles essentielles.

Quelles huiles essentielles pour bien dormir ?

Huile essentielle d’orange douce

L’huile essentielle d’orange douce est employée traditionnellement pour ses propriétés calmantes. Son parfum doux et chaud est en lui-même une invitation au calme, pour un sommeil apaisé.

Huile essentielle de camomille romaine

L'huile essentielle de camomille romaine est particulièrement douce. Ses propriétés calmantes et préanesthésiantes font d'elle un excellent allié pour trouver le sommeil.  En effet, les personnes souffrant d’insomnie peuvent apaiser leur stress et vous mettre dans un climat positif avant de vous mettre au lit. Au moment du coucher, appliquez ainsi 2 gouttes sur le poignet et respirez. Vous pouvez également inhaler directement le flacon ouvert.

Huile essentielle de marjolaine à coquille

L'huile essentielle de Marjolaine à coquille est connue pour ses vertus déstressantes, ce qui en fait un remède efficace pour ceux qui ont du mal à trouver le sommeil à cause de leur anxiété. C'est en effet un anxiolytique puissant grâce à son action directe sur le système nerveux central. Résultat : votre corps entier se met au repos, pour rejoindre les bras de Morphée. Comment s'y prendre ? Vous pouvez appliquer une goutte pure en massage sur le plexus, au moment du coucher.

Huile essentielle de lavande

L'odeur agréable de l'huile essentielle de Lavance est recommandée pour ses propriétés calmantes. Ajoutez-la à votre bain moussant ou votre gel lavant pour vous détendre avant le coucher. Vous pouvez également la prendre comme tisane ou la diffuser dans une pièce pour calmer l'agitation. Elle agira comme un léger somnifère.

Huile essentielle de Basilic

Pour soulager les problèmes de sommeil, vous pouvez également utiliser l’huile essentielle de basilic, que ce soit en diffusion dans une chambre ou en massage, diluée dans une huile végétale. Ses multiples vertus relaxantes en font une alliée de choix pour retrouver son calme avant de s’endormir.

v_article-6.jpg

Comment intégrer ces huiles essentielles à votre routine de soin ?

Utiliser les huiles essentielles pour mieux dormir, oui… mais comment ? Rien de plus facile et de plus pratique que les Crèmes mains aromatiques Sanoflore à transporter partout avec vous. La Crème mains pour se relaxer aux huiles essentielles d’orange douce et de camomille Bio imaginée par Sanoflore devient en effet le support idéal. Le massage apporte à la peau les actifs hydratants et nourrissants et dépose un parfum aromatique au creux des mains. En les plaçant autour du nez, il vous suffit de respirer profondément pour que les huiles essentielles vous détendent instantanément.

Vous pouvez associer l’utilisation de la Crème mains aromatique relaxante quotidienne au Masque de nuit merveilleux. Ce baume aromatique régénérant s’appuie en effet sur un complexe de plantes aromatiques d’orange douce, marjolaine, camomille et néroli qui améliorent la qualité du sommeil. Même après une courte nuit de sommeil, votre peau parait ainsi jeune et fraîche, comme si vous aviez dormi 8h.

*Selon une enquête réalisée par l'INSV avec le cabinet d'étude BVA Healthcare