Lavande

Lavande

certifié biologique

Nom d’usagelavande fine, lavande vraie, lavande officinale, lavande à feuilles étroites
Partie utiliséesommités fleuries
Nom botaniqueLavandula angustifolia
Forme galéniquehuile essentielle, eau florale
Nom INCILavandula angustifolia floral water

La lavande est la plante symbole de la Provence par son parfum aromatique et sa couleur violette dont elle parsème les vallons. Quoi que ce soit souvent son hybride, le lavandin, qui compose les grosses touffes violettes des champs de la Drôme !

Présentation botanique de la Lavande

Carte d’identité botanique

FamilleLamiacées
Parties utilisées fleurs, sommités fleuries
Composition, principes actifs flavonoïdes, tanins, coumarines, huile essentielle : esters (acétate de linalyle, de lavandulyle), terpénols (linalol, terpinène-1-ol-4), terpènes (ocimène), sesquiterpènes (β-caryophyllène)
Floraison Juin à fin Septembre
ImplantationPourtour méditerranéen, altitude de 400 m jusqu’à 1 800 m
Terroircoteaux calcaires, prairies de montagnes, bords des chemins, friches, sols rocheux, calciques, alcalins.
Provenance pour Sanoflore France, Drôme Provençale

Plante sauvage poussant à l’origine dans les régions d’altitude de France et de l’Ouest méditerranéen, la lavande est aujourd’hui cultivée dans le monde entier pour son parfum subtil, sans oublier ses vertus thérapeutiques.

illustration Lavande

Comment l’identifier ?

Caractéristiques botaniques

Sous-arbrisseau formant un buisson de 30 à 60 cm de hauteur. Tiges simples, non ramifiées. Feuilles opposées, étroites, allongées, gris-vert. Les fleurs forment des épis denses, lâches au sommet des tiges. Elles sont petites, violette ou mauve pâle, avec 2 lèvres qui est le signe distinctif de toutes les Lamiacées (dont l’ancien nom est Labiées dont le nom vient de la forme des fleurs). La plante et surtout ses fleurs dégagent une forte odeur aromatique. Le fruit est une capsule ou akène renfermant une graine noirâtre.

Espèce ressemblante

le lavandin (Lavandula X hybrida) est un hybride entre la lavande vraie, plante d’altitude poussant au-dessus de 400 m, et la lavande aspic (Lavandula latifolia spica), qui pousse à une altitude plus basse, en dessous de 400 m. Elles se ressemblent toutes les 3, à la différence que les tiges de la lavande vraie ne sont pas ramifiés. La lavande aspic est plus haute.

Les sommités fleuries sont récoltées à maturité, avant la fin de la floraison, lorsque les pétales commencent à faner.

Le saviez-vous ?

L’abbesse Hildegarde Von Bingen vantait déjà les mérites de la lavande au XIIème siècle, pour éloigner les maladies et les poux et obtenir « une connaissance pure et un esprit pur ».

Bienfaits de la lavande : huile essentielle, eau florale, fleurs

Le saviez vous

Autrefois, de grandes vertus médicinales étaient attribuées à la lavande : elle était en effet préconisée pour stimuler l’organisme en cas d’inflammation des ganglions due à la tuberculose, d’anémie due à une carence en fer, ou en cas de leucorrhée. Au siècle dernier, Leclerc lui reconnaissant le pouvoir « d’émousser la sensibilité douloureuse » et de combattre la fièvre.

L’huile essentielle de lavande utilisée par Sanoflore est obtenue par distillation à la vapeur des sommités fleuries. Elle est jaune clair, et son parfum est fleuri, frais, herbacé, aux nuances fruitées, balsamiques, boisées et grasses. L’eau florale est un sous-produit de la distillation, par condensation de la vapeur. L’huile essentielle surnage sur l’eau florale dans le vase florentin utilisé pour l’extraction de l’huile essentielle.

L’huile essentielle de lavande est renommée en application sur la peau, pour ses vertus cicatrisantes remarquables, et ses nombreuses applications dermatologiques : eczéma, mycoses, acné, couperose, brûlures, psoriasis, dermite, coupure, irritations, démangeaisons, piqûres d’insecte….Elle est antiseptique et antibactérienne, et a également une action circulatoire.

Elle est aussi recommandée en application locale (tempes) contre les maux de tête, mais aussi pour la détente et le sommeil. C’est l’huile essentielle antistress par excellence.

Elle est anti-inflammatoire, anti-rhumatismale, antispasmodique : crampes, contractures musculaires, douleurs locales, migraines.

Elle peut être appliquée sur la peau (diluée voire pure chez l’adulte), ou inhalée, pour les problèmes respiratoires : asthme, bronchite, sinusite, laryngite, rhinite, rhume. Elle est appliquée autour de l’oreille en cas d’otite.

L’eau florale est employée pour les mêmes indications en spray sur la peau pour les problèmes dermatologiques, les inflammations, les affections respiratoires et pour éloigner les insectes.

Un bain peut être préparé avec les fleurs de lavande en infusion, ou l’eau florale, pour apaiser les enfants. On peut aussi l’utiliser en inhalations contre les problèmes respiratoires, ou en compresses sur de petites coupures. Les feuilles et fleurs froissées sont appliquées sur les piqûres d’insecte.

Un sachet de fleurs de lavande sous l’oreiller aide à trouver le sommeil. Placé dans l’armoire avec le linge, c’est un antimites.

L’huile de lavande, préparée avec des fleurs fraîches, sera utilisée en application locale sur l’eczéma sec, les blessures, ou les contusions, les douleurs articulaires.

La teinture de lavande sera employée pour la désinfection des plaies, contre les inflammations de type névralgie, migraine, en friction, contre les bronchites, comme antispasmodique et enfin comme eau de toilette.

Propriétés cosmétiques démontrées par Sanoflore (in vivo)

  • Anti-inflammatoire.
  • Apaisante, calmante, antispasmodique.
  • Antiseptique.
  • Cicatrisante, régénérante.

Propriétés cosmétiques démontrées par Sanoflore (in vitro)

Les propriétés de l’huile essentielle de lavande fine sont similaires à celles du lavandin :

  • Apaisantes, calmantes.L’application d’huile essentielle de Lavandin super à une concentration de 0.002 % dans des cultures de kératinocytes présente une activité anti-inflammatoire sur la libération de IL8 (-11 %) par les kératinocytes. Elle inhibe également à 0.002 % la libération de leucotriènes B4 (-9 %) par les monocytes.
  • Régénérante.L’huile essentielle de lavandin agit sur les 2 paramètres étudiés du métabolisme. Elle augmente de 20 % le métabolisme des mitochondries et de 23 % le métabolisme des lipides polaires à 0.001%.

Sources :
1. Etude Sanoflore
2. Badasson & Cie, tradition médicinale et autres usages des plantes en Haute Provence, Pierre Lieutaghi, Actes Sud, Paris 2009
3. 200 plantes qui vous veulent du bien, Carole Minker, éditions Larousse, Paris 2013
4. Secrets d’une herboriste, Marie-Antoinette Mulot, éditions du Dauphin, Paris 1999
5. ABC de l’herboristerie familiale, Thierry Folliard, éditions Grancher, Paris 2009
6. Petit Larousse des plantes qui guérissent, Gérard Debuigne, François Couplan, Thierry Folliard, nouvelle édition Larousse, Paris 2016
7. Petit Larousse des Huiles Essentielles, Thierry Folliard, éditions Larousse, Paris 2014