Peaux à imperfections

Comment garder une peau fraîche sous son masque ?

Le maskné: qu’est-ce que c’est?

Même si vous n’êtes pas sujet à l’acné, vous pouvez être affecté par l’acné du masque avec l’apparition de petits boutons rouges, de pores dilatés, d’imperfections et de points noirs sur une peau devenue plus grasse dans la zone couverte par votre masque.

En résumé, deux processus sont susceptibles de la déclencher :

• Tout d'abord, votre masque agit comme une serre, une sorte d’ « incubateur d'acné » qui crée l’environnement chaud et humide idéal pour que les bactéries se développent au contact du sébum, des impuretés et des résidus de maquillage. Le résultat ? Des boutons à gogo !
• Ensuite, le frottement du masque contre la peau provoque de microlésions entraînant à leur tour une irritation et une inflammation des pores où se développent les imperfections. C'est ce que les dermatologues appellent « l’acné mécanique ». Pour une explication plus approfondie des causes de l'acné du masque, cliquez ICI.

Quels que soient les problèmes de peau que vous rencontrez, continuez à porter un masque : il vous protège, vous et votre entourage. Pour vous encourager, découvrez tous nos conseils sur la façon de rendre les masques plus supportables ! 

Pourquoi porter un masque donne-t-il l’impression de coller et de transpirer ?

Les scientifiques l'ont prouvé : porter un masque provoque une forte augmentation de la chaleur et de l'humidité à la surface de la peau. Ce qui donne la sensation de coller et d’étouffer et crée au passage la boîte de Pétri parfaite pour les bactéries responsables de l'acné.

Les masques sont en effet spécifiquement conçus pour limiter le flux d'air et empêcher les microgouttelettes d'entrer et de sortir afin de vous protéger, vous et votre entourage. Lorsqu'un masque fait correctement son travail, il crée ainsi un environnement semi-étanche différent de l'air qui nous entoure, sorte de « microclimat» plutôt désagréable. Alors, comment rendre le port du masque plus confortable pour vous et votre peau ? Merci de poser la question !

Comment créer un microclimat plus frais dans son masque ?

…et prévenir l’acné du masque

Dans certaines professions et certains environnements, les gens doivent porter un masque chirurgical. Mais pour beaucoup d'entre nous, un masque en tissu doux conforme aux directives locales fait l’affaire et s’avère souvent plus agréable[1]. Mais son confort dépend aussi de sa coupe. Quand vous achetez un jean, vous ne prenez pas le premier qui vous tombe sous la main et vous essayez plusieurs modèles avant de trouver la coupe qui convient le mieux à votre morphologie. C’est la même chose pour votre masque ! 

Tous les masques ne sont pas égaux. N’hésitez pas à essayer différentes tailles, différents styles et des matières différentes pour trouver celui qui convient le mieux à la forme de votre visage et à votre peau. Vous devrez peut-être multiplier les essais et payer un peu plus cher pour une bonne coupe, mais si vous portez un masque régulièrement, et pendant des heures, le jeu en vaut la chandelle !
NB : Vérifiez toujours que les directives gouvernementales ou médicales concernant le tissu, l'étanchéité du tissage et le nombre de couches sont bien respectées. 

Quel tissu pour un confort optimal?
Le matériau utilisé pour la confection de votre masque est un facteur clé de son confort. Un masque disco à paillettes peut vous remonter le moral… mais il aggravera à coup sûr les points noirs et les boutons s'il est en matière synthétique comme la viscose ou le polyester ! La faute au fameux effet « incubateur d’acné » dont nous avons déjà parlé. 

Alors, quels sont les matériaux à privilégier pour créer un microclimat plus frais sous son masque ? Eh bien, cela dépend un peu de votre situation. 

Comme nous l'avons signalé plus haut, certaines professions et environnements exigent l'utilisation d'un masque chirurgical[2]. Lorsque le port d'un masque en tissu est autorisé, le coton biologique respirant est le meilleur ami de la peau, même si on assiste actuellement à un énorme buzz autour des masques en soie. Cette matière se révèle en effet légère et respirante, fraîche en été et chaude en hiver. La soie et le coton biologique sont également très doux, l’idéal pour limiter les frottements et les microlésions responsables de l'acné mécanique.


Ces masques sur-mesure en coton bio ou en soie (suffisamment épais pour être efficaces) coûtent un peu plus cher, mais vous pouvez les laver et les réutiliser. De plus, le port du masque semble devoir durer encore un certain temps, alors rationnalisez votre achat comme vous le feriez de tout élément de votre garde-robe : un bon rapport qualité-prix ? Foncez !

[1] https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=902; Ministère du Travail protocole national 31 aout; http://www.academie-medecine.fr/communique-de-lacademie-du-bon-usage-des-masques/
[2] https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=902; Ministère du Travail protocole national 31 aout; http://www.academie-medecine.fr/communique-de-lacademie-du-bon-usage-des-masques/

Masque jetable ou réutilisable…

… Et à quelle fréquence dois-je laver mon masque ? Les masques jetables ont tendance à être fabriqués dans des matériaux plus rugueux et moins respirants, ce qui signifie qu'ils ne sont pas très bons de la peau. De plus, ils finiront tous à la poubelle !Une fois que vous aurez trouvé le masque réutilisable qui vous convient (rappelez-vous : meilleur pour l'environnement et plus doux pour la peau !), achetez-en quelques exemplaires afin de pouvoir réaliser des rotations et de vous assurer que vous pourrez bien porter un masque propre aujourd'hui alors que celui d'hier est à la machine. [1]

Non seulement le lavage contribue à améliorer l’efficacité protectrice du revêtement, mais un lavage en profondeur élimine aussi le sébum et les résidus de maquillage ou de soins que le masque aurait pu absorber… et qui peuvent devenir le terrain de jeu préféré des bactéries responsables de l’acné. Beurk!

[1] https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=902; Ministère du Travail protocole national 31 aout; http://www.academie-medecine.fr/communique-de-lacademie-du-bon-usage-des-masques/

J'ai l'impression d'étouffer sous mon masque!

Vous avez l’impression d’étouffer sous votre masque ? Vous n’êtes pas seul : beaucoup de gens se plaignent d’un sentiment de claustrophobie. Et comme n'importe quel vêtement, si votre masque vous donne chaud ou vous met mal à l’aise, il va finir par vous incommoder. 

Les conseils que nous avons déjà exposés pour trouver la bonne coupe et la matière appropriée devraient vous aider mais ne négligez pas pour autant la capacité des soins visage à rendre les choses plus confortables. Les produits à base d'huiles essentielles biologiques pourraient même rendre le port du masque presque agréable ! 

Le parfum naturel des huiles essentielles agit en effet comme une bouffée d'air frais tout en empêchant le maskné. La gamme Aqua Magnifica contient ainsi un complexe de 10 huiles essentielles, dont celle de menthe poivrée, réputée pour lutter contre l'acné aussi efficacement que les formules à base d'acide glycolique (qui se révèlent dans tous les cas trop agressives à appliquer sous un masque). Comment un anti-acné pourrait-il être trop puissant ? On vous explique ! 

Tout comme certains matériaux synthétiques, certains produits de soin quotidiens anti-acné peuvent devenir contre-productifs quand on porte un masque pendant un certain temps. Poursuivez votre lecture pour découvrir les produits à éviter…NB : Si vous utilisez déjà un traitement anti-acnéique sous la supervision d’un médecin ou d’un dermatologue, assurez-vous de le consulter avant de procéder à des modifications.

A éviter… sous le masque

Vous avez peut-être entendu dire que les peaux à tendance acnéique sont beaucoup plus délicates qu’on ne le pense, et que leurs symptômes peuvent s'aggraver si elles sont traitées avec des produits de soin agressifs. C’est vrai ! Par conséquent, lorsque vous portez un masque ou une protection faciale, vous devez faire doublement attention aux traitements contre l’acné que vous choisissez. 

La raison de ces précautions ? Un phénomène que les dermatologues appellent « l'occlusion » et qui fait que tous les ingrédients actifs s’insinuent beaucoup plus profondément dans la peau quand son humidité de surface est élevée. Cet effet « autocuiseur » engendré par votre masque ou votre protection faciale facilite en effet la pénétration des molécules.                                                   
L'effet «autocuiseur» expliqué
Rappelez-vous le jour où vous êtes allé dans un spa et où l’esthéticienne vous a enfilé des gants chauffants pour aider les ingrédients actifs de son soin pour les mains à mieux pénétrer... C'est exactement le même principe ! Sauf que vous n'êtes pas dans un spa relaxant : vous portez un masque au travail ou à l'université, dans les transports en commun ou dans les magasins, et souvent jusqu'à 10 heures par jour :(
Porter un masque, et ce, quelle qu’en soit la durée, crée cet effet « autocuiseur » susceptible d’aggraver le maskné, voire même de brûler la peau ! Par exemple, une couche épaisse d'un ingrédient anti-acnéique courant comme le peroxyde de benzoyle peut être trop agressif pour une peau placée sous un masque ou une protection faciale… Or, personne n’a envie d’un teint rouge et d’une peau qui pèle ! Si vous portez un masque, vous devez traiter vos imperfections, petits boutons rouges, points noirs et points blancs tout en délicatesse.

Des ingrédients bio parfaitement adaptés pour traiter le Maskné

Traitez l'acné efficacement et en toute sécurité sous un masque ou une protection faciale 

Ne cherchez pas plus loin que les produits doux et naturels basés sur la puissance des plantes comme la gamme certifiée bio Magnifica. Ces soins anti-acné ont également l'avantage de diffuser un parfum aromatique qui apporte une vraie bouffée d'air frais sous le masque !

Masques et protections faciales… De mauvaises nouvelles pour la peau ?

Heureusement non ! Tout comme l'esthéticienne enduit vos mains de crème avant de les placer dans des gants chauffants, vous pouvez utiliser l'effet d'occlusion ou « autocuiseur » à votre avantage. 

Si vous avez des boutons ou des inflammations, l'utilisation d'un soin ciblé non irritant est parfait pour traiter intensément les imperfections en les plaçant « sous couverture » pendant que vous portez votre masque. Ce traitement SOS de poche est petit mais super efficace : SOS Magnifica a la puissance de 10 huiles essentielles biologiques et présente une concentration deux fois plus importante que la Crème Magnifica. Il est également suffisamment doux et respectueux de la peau pour réduire les imperfections et les points noirs sous le masque. Le plus ? Il sent délicieusement bon la menthe !