Hydrolat de Sauge du Vercors

Hydrolat de Sauge du Vercors

d’origine biologique

Nom d’usagesauge officinale, herbe sacrée, thé d’Europe, thé de France, thé de Grèce
Partie utiliséefeuille
Nom botaniqueSalvia officinalis
Forme galéniquefeuille séchées en infusion, huile essentielle, eau florale.
Nom INCISalvia officinalis leaf extract

Plante aromatique utilisée depuis l’antiquité, la sauge est traditionnellement utilisé en herboristerie pour calmer toutes sortes de maux. Son action désinfectante, anti-inflammatoire, antisudorale, digestive font de cette plante une panacée. Cette plante contient des phyto-oestrogènes ce qui lui confère une alliée pour la femme ménopausée. Elle est à éviter lors de la grossesse et l’allaitement, sauf exceptionnellement juste avant l’accouchement.

Présentation botanique de la Sauge

Carte d’identité botanique

FamilleLamiacées
Parties utilisées feuilles
Composition, principes actifsflavonoïdes, acides-phénols (acide rosmarinique), diterpènes, triterpènes et huile essentielle : cétones (α et β-thuyones, camphre), oxydes (1.8 cinéole), esters, terpénols, sesquiterpènes.
Floraison annuelle ou vivace
Implantationcosmopolite mais principalement dans la région méditerranéenne
Terroirplante de milieux ouverts, sur sol drainé et sec, ensoleillé, lieux arides, friches
Provenance pour Sanoflore France, Vercors
illustration Sauge

Comment l’identifier ?

Caractéristiques botaniques

Herbe, plante aromatique. Sous-arbrisseau de 30 à 100 cm de hauteur. Tige jeune quadrangulaire. Feuilles opposées, ovales ou en forme de lance (lancéolées), souvent groupées en cercle autour de la tige, épaisses, rugueuses, finement crénelées, vert grisâtre, feutrées de poils blancs. Elles dégagent une forte odeur aromatique au froissement.

Les lamiacées ont la particularité de présenter une tige quadrangulaire. La corolle est tubuleuse et souvent à 2 lèvres (bilabiée). Présence de glande nectarifère. Les fleurs sont de couleur bleu violet, grandes, groupées en formant une grappe.

Espèce ressemblante

les lamiacées se ressemblent toutes par leurs fleurs (en forme de lèvres, d’où leur ancien nom de labiées), mais les feuilles de la sauge sont assez facilement identifiables. Il existe néanmoins plus de 600 espèces de sauge. Une espèce très proche est la sauge à feuilles de lavande (Salvia lavandulaefolia), aux feuilles plus petites. La Sauge sclarée (Salvia sclarea) est également très employée en phytothérapie. Elle présente de larges feuilles gaufrées et de longues hampes de fleurs bleu pâle en forme de faux.

Le saviez-vous ?

La sauge officinale a été considérée depuis le moyen-âge comme une plante capable de guérir toutes sortes de maladies. En effet, le nom de sauge vient du latin salvare qui signifie sauver, guérir. Un dicton disait « qui a de la sauge dans son jardin n’a pas besoin de médecin ».

Bienfaits de l’eau florale de sauge

Le saviez vous

La sauge rentre dans la composition du célèbre vinaigre des 4 voleurs, qu’ils utilisaient pour détrousser les cadavres victimes de la grande peste de Marseille.

L’eau florale de sauge également appelée hydrolat, est obtenue par la distillation à la vapeur des fleurs fraîches, technique utilisée pour extraire les huiles essentielles. Dans le cas de la sauge, la distillation à la vapeur permet d’extraire une huile essentielle ainsi qu’un hydrolat.

Elle régularise la transpiration et a une action tonifiante sur les cheveux ternes et dévitalisés. Elle est aussi anti-oxydante et ainsi protège la peau des agressions quotidiennes.

La sauge purifie et régule le sébum de la peau de part ses vertus désinfectante et astringente.

Elle est employée en application en lotion sur la peau afin de la purifier, fortifier et de l’équilibrer. Elle convient à tout type de peau mais est idéale pour les peaux matures ou grasses. Elle est utilisée en lotion de rinçage pour les cheveux dévitalisés.

Elle a par ailleurs une action cicatrisante et désinfectante sur les petites blessures cutanées.

Elle est également employée en bain de bouche de part son action désinfectante et anti-inflammatoire contre les inflammations buccales telles que gingivites, aphtes.

Propriétés cosmétiques démontrées par Sanoflore (in vivo)

  • Nettoyante et astringente
  • Antioxydante et protectrice
  • Tonique et revitalisante
  • Antisudorifique

Sources :
1. Etude Sanoflore
2. Badasson & Cie, tradition médicinale et autres usages des plantes en Haute Provence, Pierre Lieutaghi, Actes Sud, Paris 2009
3. 200 plantes qui vous veulent du bien, Carole Minker, éditions Larousse, Paris 2013
4. Secrets d’une herboriste, Marie-Antoinette Mulot, éditions du Dauphin, Paris 1999
5. ABC de l’herboristerie familiale, Thierry Folliard, éditions Grancher, Paris 2009
6. Petit Larousse des plantes qui guérissent, Gérard Debuigne, François Couplan, Thierry Folliard, nouvelle édition Larousse, Paris 2016
7. Petit Larousse des Huiles Essentielles, Thierry Folliard, éditions Larousse, Paris 2014
8. Phytothérapie la santé par les plantes, Sélection du Reader’s Digest, Bagneux 2007