Huile végétale de Jojoba

Huile végétale de Jojoba

certifiée biologique

Nom d’usagejojoba, goat nut, or du désert, noix de brebis
Partie utiliséefruit
Nom botaniqueSimmondsia sinensis, Simmondsia chinensis california
Forme galéniquehuile végétale ou cire liquide
Nom INCISimmondsia sinensis (jojoba) seed oil

Originaire du continent américain et plus précisément du désert de Sonora en Californie et du Mexique, l’huile végétale de jojoba était déjà connue et employée des Indiens pour les soins de la peau et des cheveux.

Présentation botanique du jojoba

Carte d’identité botanique

FamilleSimmondsiacées
Parties utilisées graines, huile
Composition, principes actifs huile (cire) à 60 % : principalement des esters d’acides gras insaturés à longue chaîne (acides eicosénoïque et docosénoïque), alcools à longue chaîne (eicosénol, docosénol, hexacosénol), acides gras mono insaturés ( acide gadoléique ou gondoïque 65 à 78 %, acide érucique, acide oléique 5 à 15 %), acides gras poly insaturés (d’acide linoléique 5 %,acide linolénique 1 %), acides gras saturés (acide palmitique), insaponifiables, hétérosides à génine cyanométhylénique
Floraison plante annuelle
ImplantationCalifornie, Arizona, Mexique
Terroirterrains désertiques, ensoleillés, secs
Provenance pour Sanoflore Israël - Argentine

Le jojoba est aujourd’hui cultivé dans le monde entier aux Etats-Unis, en Afrique, en Israël et en Amérique du Sud. Son huile est en réalité une cire liquide au dessus de 10 ° C, qui offre des qualités exceptionnelles : lubrifiant pour l’industrie, huile de soin pour la peau…

Comment l’identifier ?

Caractéristiques botaniques

Arbre buissonnant de 2,5 m de hauteur. Feuilles opposées, coriaces, de couleur vert bleu et recouvertes d’une cuticule épaisse qui limite les pertes en eau. Longues racines jusqu’à 30 m de profondeur. Fleurs mâles et femelles sont portées par des arbres différents (dioïque). Ce sont les pieds femelles qui sont plantées. Ils portent des capsules contenant de grosses graines de couleur brun rouge.

Espèce ressemblante

Son feuillage rappelle, comme pour l’arganier du Maroc, celui de l’olivier. Comme l’arganier, c’est un arbre très résistant à la sécheresse et aux fortes variations de température.

Le saviez-vous ?

L’huile de jojoba est utilisée comme additif dans les lubrifiants industriels car ses caractéristiques physiques sont particulièrement stables : sa viscosité reste constante même à haute température, et à pression élevée

L’huile de jojoba a permis de remplacer le « blanc de baleine » (spermaceti) utilisé dans l’industrie cosmétique, et ainsi de protéger cette espèce menacée.

Bienfaits de l’huile végétale de jojoba

Le saviez vous

Le botaniste Link lui a donné par erreur le nom scientifique « chinensis » qui signifie en latin « provenant de Chine » alors qu’elle est en fait originaire du Sud-Ouest des Etats-Unis.

L’huile de jojoba est très peu sensible à l’oxydation, elle ne rancit pas, et peut se conserver 25 ans sans problème.

L’huile est extraite des graines par simple extraction à froid, elle est de couleur jaune clair. Très stable, elle se conserve facilement dans le temps.

Les Indiens du désert de Sonora utilisaient déjà l’huile de jojoba pour ses vertus hydratante et cicatrisante. Elle est déjà utilisée pour la beauté, pour les soins de la peau et des cheveux, ainsi que pour soigner les plaies et les brûlures. Les graines étaient consommées par les Indiens car elles sont riches en protéines (35 %). Ils utilisaient aussi l’huile pour soigner les maux d’estomac.

L’huile de jojoba peut être utilisée dans le traitement de l’acné, car elle régularise le flux séborrhéique. Sa texture est effet unique et sa composition proche du sébum humain. Comme l’arbre dont elle est extraite, elle retient l’eau des cellules et n’est donc pas seulement hydratante, mais freine la déshydratation cutanée. Elle est particulièrement conseillée pour les peaux très sèches. De plus, elle pénètre la peau sans laisser de sensation grasse.

Elle offre une forte activité antioxydante, et est par conséquent efficace pour freiner le vieillissement de la peau, et comme anti-âge, antirides. Elle redonne souplesse et jeunesse à la peau : sa teneur en insaponifiables permet aux cellules du derme de fabriquer du collagène.

Elle renforce la fonction barrière de la peau, et offre une certaine protection solaire (sans néanmoins remplacer un filtre solaire). Et elle est remarquablement nourrissante pour la peau.

Propriétés cosmétiques démontrées par Sanoflore (in vivo)

  • NutritiveProtège la peau du dessèchement et lui apporte hydratation et souplesse.
  • Renforce la fonction barrière de la peau.
  • Texture fine et légère, non grasse.

Sources :
1. Etude Sanoflore
2. Energie santé Hors-série N° 1 : Les Huiles Nutrition et santé, sous la direction de Maximiliano Bustos, 2002
3. Petit Larousse des plantes qui guérissent, Gérard Debuigne, François Couplan, Thierry Folliard, nouvelle édition Larousse, Paris 2016