Alginate

Alginate

d’origine naturelle

Nom d’usageextrait d’algue marine brune laminaire
Partie utiliséethalle
Nom botanique des algues utilisées Laminaria spp, Fucus spp, et surtout : Macrocystis pyrifera, Ascophyllum nodosum
Forme galéniquepoudre
Nom INCIalginate, algin, alginic acid

Les alginates sont, tout comme le carraghénane également extrait des algues, largement employé aujourd’hui. Ils se présentent sous forme d’une poudre qui se dissout dans l’eau pour former une pâte facilement applicable, ce qui permet des utilisations dans de nombreux domaines, et plus particulièrement en cosmétique.

Présentation botanique de l’alginate

Carte d’identité botanique

Famille des alguesFucacées, Gigartinacées , Rhodomélacées
Composition de l’algue, principes actifspolysaccharides
ImplantationCôtes méditerranéennes, Californie, Atlantique Nord
Terroirmers, sous la ligne des eaux, eaux agitées (où les algues contiennent plus d’alginate)
Provenance pour Sanoflore Atlantique Nord

L’alginate est un polysaccharide, c’est à dire une molécule de la famille des glucides (sucres) composé de plus de 10 oses (sucre simple type glucose ou fructose…) : des sucres complexes. Les polysaccharides ont de nombreuses propriétés.

Comment l’identifier ?

Caractéristiques botaniques

algue brune au corps plat, long, appelé thalle et qui s’élargit en une forme découpée. Sa consistance est épaisse, souple et malléable tout en présentant une certaine fermeté.

Espèce ressemblante

toutes les algues brunes : mousse de corse, varech, laminaires

Le saviez-vous ?

Les algues étaient traditionnellement récoltées autrefois sur notre côte atlantique pour se procurer un engrais pour les cultures, notamment en Bretagne. Elles offrent aujourd’hui bien plus de débouchés.

Bienfaits des alginates

Le saviez vous

C’est le chimiste anglais E.C.C Stanford qui a extrait l’alginate de sodium pour la première fois en 1881 à partir d’une algue laminaire, et lui a donné le nom d’ « algin »

L’alginate est molécule complexe (un polymère) extrait à partir de l’acide alginique, liquide visqueux contenu dans la paroi des cellules des algues brunes. L’algue est récoltée, puis nettoyée et découpée. Sa macération permet de retirer les minéraux qu’elle contient pour ne conserver que l’acide alginique et pour fabriquer des sels d’alginates de sodium, de calcium…suivant les applications recherchées.

Le sel d’alginate de sodium est une poudre très employée dans les laboratoires de cosmétologie, ou dans l’alimentation : elle est facilement soluble dans l’eau et permet de former des pâtes de consistance variable, d’onctueuse (crèmes), gélatineuse (gels) à solide (additifs).

Les polysaccharides qui constituent les alginates ont des propriétés particulières dans les organismes vivants. En effet, ces sucres complexes sont à l’origine de la consistance des algues (et des champignons), leur conférant à la fois souplesse et rigidité. Ils entrent dans la composition des membranes cellulaires, en les protégeant de la déshydratation, leur permettant de stocker de l’énergie (des sucres), et en les protégeant des agressions de l’environnement (effet immunostimulant).

Leur structure gélatineuse leur confère un effet hydratant, en conservant l’eau grâce à leur effet hydrophile. En même temps, les polysaccharides offrent un effet protecteur, tonique cutané, structurant au derme, mais également anti-inflammatoire et adoucissant. L’alginate est par exemple couramment utilisé comme pansement gastrique.

Les alginates sont aussi utilisés dans les industries pharmaceutique et agro-alimentaire comme épaississant ou stabilisant, mais aussi pour encapsuler des médicaments, ou encore réaliser des moulages en dentisterie.

Propriétés cosmétiques démontrées (in vivo)

  • Solubilité activité pro-desquamante, diminution du stratum corneum : grain de peau affiné.
  • Effet purifiantsous sa forme de gel, l’alginate capte dans sa structure les impuretés, les particules de pollution et les cellules mortes, qui seront éliminées avec le masque lorsque celui-ci est retiré
  • Effet adoucissant et tenseurl’alginate redonne de manière naturelle tonus, douceur et élasticité à la peau.
  • Efficacité plébiscitée par 85 à 90 % des femmes qui ont testéle teint est plus frais, la peau plus lisse, nettoyée, hydratée et comme purifiée1

Sources :
1. Test d’auto-évaluation réalisé par 61 femmes de 20 à 55 ans, dont la moitié ayant la peau sensible, et plus d’un tiers ayant les yeux sensibles, présentant toutes un teint terne et fatigué
2. 200 plantes qui vous veulent du bien, Carole Minker, éditions Larousse, Paris 2013
3. Secrets d’une herboriste, Marie-Antoinette Mulot, éditions du Dauphin, Paris 1999
4. ABC de l’herboristerie familiale, Thierry Folliard, éditions Grancher, Paris 2009
5. Petit Larousse des plantes qui guérissent, Gérard Debuigne, François Couplan, Thierry Folliard, nouvelle édition Larousse, Paris 2016
6. Phytothérapie la santé par les plantes, Sélection du Reader’s Digest, Bagneux 2007
7. Wikipedia