Gelée royale

Gelée royale

certifiée biologique

Nom d’usageGelée royale
Forme galéniquegelée lyophilisée
Nom INCIRoyal jelly

Produit de la ruche bien connue des cures hivernales, la gelée royale est l’aliment privilégié de la reine. Elle lui assure sa croissance et sa longévité. Pour l’être humain, c’est un tonique en cas de fatigue saisonnière, pour stimuler nos défenses immunitaires et faire le plein de vitamines.

Présentation de la gelée royale

Carte d’identité

La gelée royale est produite par les ouvrières, par des glandes spécifiques au niveau des mandibules. Cette substance blanche et gélatineuse nourrit toutes les larves jusqu’au 3ème jour, mais c’est surtout la reine qui en consomme tout au long de sa vie.

Origineanimale
Composition, principes actifslipides 5 % (dont acide 10-HDA), glucides 15 %, protéines 13 % (dont MRJP qui contient tous les acides aminés essentiels, 57-kDa ou Royalactine qui stimule la prolifération cellulaire), eau 65 %, vitamines (vitamine B5 +++), minéraux, oligo-éléments (dont sélénium), acétylcholine, tryptophane, et facteurs antibiotiques :
  • La royalisine, protéine efficace contre les bactéries Gram +
  • Le 10-HDA, antibactérien
ImplantationMonde Entier
Terroirclimats chauds ou tempérés.
Provenance pour Sanoflore Brésil

La gelée royale stimule la croissance cellulaire, ce qui explique la taille de la reine qui est nettement supérieure à ses ouvrières. Par ailleurs, elle vit 40 fois plus longtemps qu’elles, 5 ans contre quelques semaines pour les ouvrières. Et cela lui permet de pondre entre 1 000 et 2 000 œufs par jour.

Comment l’identifier ?

Caractéristiques

A la différence du miel, la gelée royale contient beaucoup moins de sucre et est plus riche en protéines. Sa consistance est moins sirupeuse et plus gélatineuse, et sa couleur blanche ou blanc cassé. Son goût est un peu acide, amer, légèrement piquant.

La gelée royale existe à l’état naturel, en pot de 10 ou 20 g généralement, à conserver au frais. Elle existe sous forme lyophilisée en gélules, forme sous laquelle elle conserve ses principes actifs et ses vertus. 100 mg de gelée royale lyophilisée correspond à 300 mg de gelée royale fraîche.

Le saviez-vous ?

La gelée royale est produite par des apiculteurs spécialisés, car la reine est retirée de la ruche, et des cellules royales (de plus grande taille) sont fabriquées et ajoutées dans des cadres de la ruche, pour que les ouvrières produisent de la gelée royale en abondance.

Bienfaits de la gelée royale

Le saviez vous

Une seule ruche peut produire 300 g à 1 kg de gelée royale par an.

Les propriétés dermatologiques de la gelée royale sont moins connues que son utilisation en tant que complément alimentaire. Pourtant elles sont exceptionnelles. En particulier, elle favorise la desquamation de la peau, par un effet « peeling ».

Elle va montrer un effet anti-âge, par ses vertus anti-oxydantes, mais également un effet régénérant. Elle offre donc à la fois une protection cutanée, et un bon renouvellement de la peau, et même une meilleure cicatrisation.

Elle est bactériostatique, ou même légèrement antibactérienne et antivirale.

Par sa richesse en vitamine B5, elle stimule la production de collagène. Elle facilite la régénération de la peau en stimulant le renouvellement cellulaire. Elle est également antibactérienne.

Antioxydante, elle freine le vieillissement cellulaire, en aidant l’organisme à lutter contre les radicaux libres, dus au rayonnement solaire, à la pollution atmosphérique,…. Appliquée régulièrement, elle ralentira l’apparition des rides et des tâches brunes sur la peau. Elle réduit d’ailleurs la formation de mélanine.

Du fait de sa grande biodisponibilité, nombre de ses propriétés connues en usage interne, se retrouvent également en usage externe : par exemple elle stimulera la centrale énergétique des cellules (mitochondries) ainsi que l’activité cellulaire, en application locale.

Propriétés cosmétiques démontrées par Sanoflore (in vivo)

  • Anti-inflammatoire
  • Hydratante et adoucissante

Propriétés cosmétiques démontrées par Sanoflore versus vitamine C et acide glycolique (in vitro)

  • Bio-assimilableProtège les centrales énergétiques cellulaires (les mitochondries) et en stimule l’activité.
  • Accélère le renouvellement cellulaire
  • Augmente la production de collagène par les fibroblastes.
  • A des effets protecteurs sur le photo-vieillissement induit par les UVB.
  • Rivalise avec la vitamine C et l’acide glycolique pour régénérer la peau.
  • Favorise la desquamation (brevet L’Oréal)
  • Réduit la synthèse de mélanine en inhibant la tyrosinase.
  • Antibactérienne
  • Antioxydante

Sources :
1. Etude Sanoflore
2. Test laboratoire Sanoflore sur culture de cellules