Fleur d’oranger

Fleur d’oranger

certifié biologique

Nom d’usagefleur d’oranger, néroli, oranger bigarade, bigaradier, oranger amer, oranger de Séville
Partie utiliséefleur
Nom botaniqueCitrus aurantium ssp. amara
Forme galéniquefleurs séchées en infusion, ou eau florale
Nom INCICitrus aurantium (orange blossom) flower water

Cette eau florale est emblématique des parfums orientaux et des pâtisseries. Son parfum très doux est propice à l’apaisement, à la rêverie. L’oranger bigaradier est un arbre dont les feuilles et les fleurs exhalent ce parfum doux et floral.

Présentation botanique de la fleur d’oranger

Carte d’identité botanique

FamilleRutacées
Parties utilisées fleurs
Composition, principes actifsflavonoïdes (hespéridoside, naringoside), principes amers (limonine), coumarines, triterpènes, vitamine C, carotène, pectine ; huile essentielle (fleurs) : terpénols (linalol 30 %, α-terpinéol, géraniol), sesquiterpénols (transnérolidol), terpènes (limonène…), esters (acétate de linalyle), aldéhydes
Floraison début du Printemps, voire 2ème floraison en octobre
ImplantationOriginaire d’Asie du Sud-Est, Inde, Sud de la Chine, Malaisie. Cultivé aujourd’hui en zone méditerranéenne. Régions tropicales et subtropicales
Terroirterrains ensoleillés, climat doux
Provenance pour Sanoflore Maroc

Moins cultivé que l’oranger doux (dont on tire le jus d’orange), l’oranger amer ou bigaradier est néanmoins cultivé dans toutes les régions tropicales et subtropicales pour son parfum, la « fleur d’oranger » qui est en fait un hydrolat de fleurs d’oranger.

illustration fleur d’oranger

Comment l’identifier ?

Caractéristiques botaniques

Arbre de 10 à 15 m de hauteur portant des rameaux épineux. Feuilles ovales, coriaces, alternes, persistantes, couleur vert foncé brillant, munies d’un pétiole ailé. Elles dégagent un parfum suave au froissement. Fleurs blanches ou roses, groupées par 3, aux pétales épais, très parfumées. Fruits orange de saveur acide et amère.

Fleurs, boutons, fruits, peuvent être présents simultanément sur l’arbre.

Espèce ressemblante

l’oranger doux (Citrus sinensis) est un peu plus petit (5 à 10 m de hauteur), et l’orange douce est un fruit gros que celui du bigaradier.

Le saviez-vous ?

L’oranger amer fut introduit en Europe au XIème siècle, mais il a été remplacé rapidement par l’oranger doux 400 ans plus tard

Bienfaits de la fleur d’oranger : hydrolat, huile essentielle, feuilles, fleurs, fruit

Le saviez vous

La réputation de l’olivier et de son huile depuis l’Antiquité n’est pas exagérée, puisque les recherches du XXème siècle depuis les années 1930, ont confirmé les vertus médicinales de ses feuilles et de son huile. C’est donc une excellente huile de table.

L’eau florale d’oranger, également appelé hydrolat, est obtenue par la distillation à la vapeur des fleurs fraîches, technique utilisée pour extraire les huiles essentielles. L’huile essentielle obtenue par le même procédé surnage sur l’hydrolat dans le vase florentin. Celle de fleur d’oranger est plus connue sous le nom de néroli.

Elle a une action anti-inflammatoire, calmante, sur les irritations de la peau. Elle offre des propriétés apaisantes sur la peau, comme sur le système nerveux. Elle peut d’autre part être utilisée en déodorant en association avec une huile essentielle diluée de citron ou de pamplemousse.

C’est un hydrolat qui est adapté aux peaux fragiles et délicates, car il est particulièrement doux. Il a une action très rafraîchissante.

En spray sur le torse, en soirée, elle apaise les enfants agités ou nerveux.

L’huile essentielle de fleur d’oranger, ou néroli, est recommandée en application locale (plexus et poignets) en cas d’insomnie ou d’épuisement psychique. C’est même un antidépresseur.

L’huile essentielle de néroli agit aussi sur les colites spasmodiques, et comme anti-infectieux sur les bronchites ou les otites. C’est également un tonique de la peau et un antiseptique utilisable sur les boutons d’acné.

Feuilles et fleurs de l’oranger amer sont préparées en infusion. Cette infusion peut être versée dans l’eau du bain des enfants pour un effet relaxant. Mais elle est aussi adoucissante pour la peau, appliquée en compresses. Ces compresses peuvent être imprégnées d’hydrolat de fleur d’oranger pour apaiser les irritations de la peau, ou apaiser le système nerveux.

En cas de douleurs au talon, pour des personnes alitées, il est recommandé d’emboîter le talon dans une moitié d’orange amère vidée.

Propriétés cosmétiques démontrées par Sanoflore (in vivo)

  • Anti-inflammatoire.
  • Antiseptique cutané, tonique de la peau.
  • Régénérant cutané.
  • Apaisant.

Sources :
1. Etude Sanoflore
2. Badasson & Cie, tradition médicinale et autres usages des plantes en Haute Provence, Pierre Lieutaghi, Actes Sud, Paris 2009
3. 200 plantes qui vous veulent du bien, Carole Minker, éditions Larousse, Paris 2013
4. Secrets d’une herboriste, Marie-Antoinette Mulot, éditions du Dauphin, Paris 1999
5. ABC de l’herboristerie familiale, Thierry Folliard, éditions Grancher, Paris 2009
6. Petit Larousse des plantes qui guérissent, Gérard Debuigne, François Couplan, Thierry Folliard, nouvelle édition Larousse, Paris 2016
7. Petit Larousse des Huiles Essentielles, Thierry Folliard, éditions Larousse, Paris 2014
8. Phytothérapie la santé par les plantes, Sélection du Reader’s Digest, Bagneux 2007