Huile essentielle de Pélargonium

Huile essentielle de Pélargonium

certifiée biologique

Nom d’usagegéranium odorant, géranium rosat, géranium bourbon
Partie utiliséefeuilles
Nom botaniquePelargonium graveolens, Pelargonium asperum
Forme galéniquehuile essentielle
Nom INCIPelargonium graveolens (Geranium) flower oil

Aujourd’hui largement cultivé à la Réunion et à Madagascar, le pélargonium appelé aussi géranium, et plus particulièrement la variété dite « géranium bourbon », offre une huile essentielle très appréciée et parée de nombreuses vertus dermatologiques.

Présentation botanique du pélargonium

Carte d’identité botanique

FamilleGéraniacées
Parties utilisées feuilles
Composition, principes actifs : huile essentielle terpénols (citronellol 25 %, géraniol 15 %), esters (formiate et acétate de citronnelyle 25 %, de géranyle….), aldéhydes (citrals : géranial et néral), terpènes, sesquiterpènes, cétones.
Floraison été, automne
ImplantationMadagascar. Zimbabwe, Afrique du Sud. La Réunion. Chine. Egypte.
Terroirmilieux tropicaux, chauds et humides
Provenance pour Sanoflore Madagascar. Zimbabwe. La Réunion.

Originaire d’Afrique, il existe aujourd’hui plus de 500 espèces de pélargoniums, dont les feuilles dégagent pour la plupart des parfums très variés, allant de chocolat à menthe ou citronnelle. Seules quelques espèces sont utilisées en parfumerie et en cosmétique.

illustration Pelargonium

Comment l’identifier ?

Caractéristiques botaniques

La plante sauvage peut atteindre 1,2 m de hauteur, les espèces cultivées sont hautes de 30 cm maximum. Feuilles dentelées, persistantes, lobées, duveteuses. Les feuilles contiennent de l’huile essentielle à l’intérieur de leurs cellules oléifères. Fleurs à 5 pétales de couleur rose, rouge ou blanche.

Espèce ressemblante

Le géranium robert (Geranium robertianum) qui pousse dans nos sous-bois, est une plante d’herboristerie, avec de petites fleurs roses, mais dont les feuilles ne dégagent aucun arôme. Les nombreuses espèces de pélargoniums, appelés souvent « géraniums », se ressemblent entre elles et c’est surtout par l’arôme qui se dégage au froissement de leurs feuilles qu’il est possible de les distinguer.

Le saviez-vous ?

Le géranium fut introduit à la Réunion à la fin du XIXème siècle sous l’espèce Pelargonium capitatum et vers 1 900, on introduisit le Pelargonium graveolens venant de Grasse.

Bienfaits de l’huile essentielle de pélargonium

Le saviez vous

La variété « bourbon » du pélargonium appelé aussi géranium rosat est spécifiquement originaire de l’île de La Réunion.

Le rendement de la distillation du pélargonium est très faible : il faut 800 à 1000 kilos de plante fraîche pour obtenir environ un litre d’huile essentielle.

L’huile essentielle de pélargonium est obtenue par distillation à la vapeur des feuilles ou des sommités fleuries. Elle est de couleur vert clair, et son parfum est proche de la rose, avec une touche de litchi. Il existe également un hydrolat de géranium odorant qui peut être employé chez les enfants.

L’huile essentielle de pélargonium est un puissant tonique circulatoire, en prévention des varices. Elle également hémostatique, et peut être appliquée immédiatement sur une petite coupure pour stopper un saignement, et favoriser la cicatrisation.

Anti-inflammatoire, antispasmodique, elle sera appliquée sur les douleurs tendino-musculaires, les contractures, tendinites, ou en cas de rhumatismes, d’arthrite.

Décongestionnante efficace, elle sera utile en cas d’hémorroïdes, de lymphœdème, ou d’hypertrophie de la prostate.

Antioxydante, antivieillissement, elle favorise la protection et la régénération du derme cutané.

Calmante, relaxante, elle sera utile en cas de fatigue nerveuse, contre le stress et la nervosité.

Insectifuge, elle est bien connue pour son efficacité à éloigner les insectes, puces, poux, moustiques, en huile essentielle ou en eau florale. Les feuilles elles-mêmes éloignent les moustiques, et il est possible de poser un pot de géranium odorant sur une fenêtre pour être tranquille l’été.

Propriétés cosmétiques démontrées par Sanoflore (in vivo)

  • Anti-rides.après 3 mois de traitement, appliqué à 1%, l’huile essentielle de Pelargonium vs placebo présente une activité significative sur la ride principale de la patte d’oie, ainsi qu’une activité significative sur la tonicité de la peau.
  • Eclat du teint.La crème contenant 0,5 % d’huile essentielle de Pelargonium présente dès 1 mois de traitement une efficacité sur l’éclat du teint. L’ensemble des paramètres C.L.C.T. (couleur, luminosité, clarté et transparence du teint) qui traduisent l’éclat du teint, évoluent significativement. Le teint s’éclaircit (augmentation de la clarté et de la transparence du teint, diminution de la composante brun et brun clair de la peau).

Propriétés cosmétiques démontrées par Sanoflore versus vitamine C et rétinol (in vitro)

  • Anti-inflammatoire.l’huile essentielle de pélargonium inhibe la libération des molécules pro-inflammatoires IL-8 et PGE2 par les kératinocytes et LTB4 par les monocytes.
  • Anti-oxydante.elle limite la production de dérivés réactifs de l’oxygène (ROS), les radicaux libres, produits par les UVA.
  • Anti-âge.elle stimule la synthèse des protéines fondamentales de la Jonction Dermo-Epidermique et du derme. Elle protège le collagène du derme superficiel et profond suite à une irradiation UV.

Sources :
1. Etude Sanoflore
Ces résultats sont perçus par les femmes. Les volontaires notent une amélioration de la qualité du teint : éclat (83 %), homogénéité (85 %), luminosité (81 %), éclaircissement (83 %).
2. ABC de l’herboristerie familiale, Thierry Folliard, éditions Grancher, Paris 2009
3. Petit Larousse des Huiles Essentielles, Thierry Folliard, éditions Larousse, Paris 2014
4. Test laboratoire Sanoflore sur culture de cellules