Huile essentielle et hydrolat de Menthe poivrée

Huile essentielle et hydrolat de Menthe poivrée

certifiés biologiques

Nom d’usagementhe, menthe anglaise, peppermint
Partie utiliséefeuilles
Nom botaniqueMentha X piperita, Mentha viridis
Forme galéniquefleurs séchées en infusion, ou eau florale
Nom INCIMentha piperita (peppermint) oil

Largement cultivée pour ses vertus aromatiques, culinaires et médicinales, la Menthe poivrée est l’un des actifs phares en cosmétique. Utilisée sous forme d’huile essentielle et d’hydrolat, la Menthe poivrée possède des propriétés tonifiantes, anti-inflammatoires et antiseptiques, idéale pour les peaux à problèmes. Son odeur fraîche stimule les sens et revigore le corps et l’esprit.

Présentation botanique de la menthe poivrée

Carte d’identité botanique

FamilleLamiacées
Parties utiliséesfeuilles
Composition, principes actifsacides-phénols (acides rosmarinique, caféique et dérivés), tanins, flavonoïdes (lutéoline, menthoside, ériocitrine), phénols, triterpènes, caroténoïdes, huile essentielle : terpénols (menthol 30 %), terpénones (menthone 25 %, pulégone 2%, pipéritone), oxydes (1.8 cinéole), esters (acétate de menthyle), terpènes (α et β-pinènes).
Floraisonjuillet-septembre
Implantationtoute l’Europe, Amérique du Nord, Maroc, Egypte, Inde, Chine…
Terroirtalus, fossés, bords des chemins, friches, terrains vagues
Provenance pour SanofloreFrance, Vercors. La plante produite dans la Drôme est distillée au cœur du massif du Vercors avec l’eau de la source Les Buisses.
illustration Menthe

Caractéristiques de la Menthe poivrée

La Menthe poivrée est une plante vivace de la famille des lamiacés et un hybride de deux menthes sauvages : la Menthe verte (Mentha Spicata) et la Menthe aquatique (Mentha Aquatica). Elle est facilement reconnaissable par sa longue tige allant jusqu’à 80 cm de hauteur, ses feuilles opposées, allongées et dentées vert sombre, et ses petites fleurs à l’extrémité, de couleur rosée ou lilas, regroupées en épis.

Plusieurs espèces de menthes existent, avec chacune leur propre odeur. Si la Menthe poivrée ressemble fortement à la Menthe verte, il suffit de froisser ses feuilles pour reconnaître instantanément son parfum typiquement poivré.

Le saviez-vous ?

L’utilisation de la menthe remonte à l’Antiquité. Les Babyloniens, les Romains et les Grecs (dont les médecins Dioscoride, Hippocrate ou le philosophe Aristote) l’employaient comme stimulant digestif, et les Hébreux comme tonique nerveux.

Bienfaits de la Menthe poivrée sur l’organisme et la peau

La Menthe poivrée peut être utilisée sous deux formes : en huile essentielle et en hydrolat. Ces deux extraits sont obtenus par la distillation à la vapeur d’eau à basse pression des fleurs fraîches et des feuilles de Menthe poivrée. Au bout de l’alambic se trouve l’huile essentielle de Menthe poivrée d’une part et l’hydrolat de Menthe poivrée d’autre part. Bien que ces extraits soient issus de la même plante, ils ne disposent pas des mêmes propriétés thérapeutiques, puisqu’ils ne sont pas chargés de la même manière en molécules aromatiques.

L’huile essentielle de Menthe poivrée est située au quatrième rang des essences antiseptiques. Celle sélectionnée par Sanoflore contient en moyenne 30 % de menthol, 25 % de menthone et 2 % de pulégone. Parce qu’elle est fortement chargée en molécules aromatiques, elle est donc plus puissante. C’est pourquoi il est indispensable de diluer votre huile essentielle de Menthe poivrée dans une huile végétale lors d’une application topique. Quelques gouttes suffisent pour profiter des bienfaits de la Menthe poivrée sous forme d’huile essentielle. Notez que les huiles essentielles sont déconseillées aux femmes enceintes ou allaitantes, aux enfants de moins de 7 ans ainsi qu’aux personnes à la santé fragile.

L’hydrolat de Menthe poivrée, également appelé eau florale de Menthe poivrée, possède des propriétés intéressantes en application sur la peau ou en interne. Moins chargée en molécules aromatiques que l’huile essentielle, son utilisation peut être étendue et n’a pas tout le temps besoin d’être diluée.

Bienfaits de la Menthe poivrée sur l’organisme et la peau

Les bienfaits de la Menthe poivrée sur l’organisme et la peau sont multiples.

La Menthe poivrée est un excellent tonique nerveux et booste le système immunitaire. Ses propriétés anti-inflammatoires, antiseptiques, antifongiques, antibactériennes, décongestionnantes et antivirales permettent de soulager les maux de tête, maux d'estomac, maux de bouche, rhumatismes et les rhumes. Elle purifie la peau (elle est l’un des actifs chouchous contre les imperfections et l’acné) et rafraîchit l’épiderme.

Dans quels cas utiliser la Menthe poivrée ?

Utilisation de la Menthe poivrée en cas de maux divers

Vous pouvez utiliser l’huile essentielle de Menthe poivrée pour favoriser la concentration intellectuelle et stimuler l’esprit. Pour cela, diluez quelques gouttes d’huile essentielle de Menthe poivrée dans une cuillère à café d’huile végétale et avec les doigts, appliquez sur la base de la nuque. Adoptez ce mélange en cas de maux de tête ou de migraines, à masser délicatement sur vos tempes.

Pour stimuler le foie et le pancréas et apaiser les inflammations digestives, vous pouvez appliquer le mélange ci-dessus au niveau des zones concernées. Vous pouvez également diluer un bouchon d’eau florale de Menthe poivrée dans un litre d’eau, à consommer après les repas.

L’huile essentielle de Menthe poivrée diluée dans de l’huile végétale ou un bouchon d’eau florale de Menthe poivrée dans l’eau du bain sont également parfaits pour soulager les rhumatismes, l’arthrite, les tendinites, la sciatique

En cas de rhume, versez quelques gouttes d’huile essentielle de Menthe poivrée sur un mouchoir en papier et respirez.

L’hydrolat de Menthe poivrée apaise les démangeaisons et réduit la sensation de jambes lourdes. Dans ce cas, vaporisez un peu d’eau florale de Menthe poivrée sur les zones concernées et laissez sécher à l’air libre.

Le saviez vous

L’essence de Menthe était considérée autrefois comme “l’un des meilleurs moyens de ranimer le principe vital”.

Utilisation de la Menthe poivrée en cosmétique

En cosmétique, la Menthe poivrée est surtout utilisée pour ses propriétés antibactériennes, antifongiques et antivirales dans la prévention et le traitement de l’acné juvénile et l’acné adulte. C’est une arme efficace contre les points noirs et boutons. L’hydrolat de Menthe poivrée peut être utilisée en lotion sur les peaux grasses, pour son effet astringent sur les pores dilatés.

Apaisant, l’hydrolat de Menthe poivrée peut être utilisé pour calmer les coups de soleil et le feu du rasoir.

La Menthe poivrée tonifie la peau et redonne de l'éclat au teint.

Ces informations sont données à titre informatif et ne sauraient en aucun cas constituer une information médicale, ni engager la responsabilité de Sanoflore. Pour tout usage dans un but thérapeutique, consultez un médecin. L’usage des huiles essentielles est déconseillé chez les femmes enceintes et allaitantes, personnes à la santé fragile et enfants de moins de 7 ans.

Propriétés cosmétiques de la Menthe poivrée démontrées par Sanoflore8

  • Anti-inflammatoire
    Décongestionnante
    Apaisante.
  • Tonifiante
    Énergisante.
  • Revigorante
    Rafraîchissante

Les propriétés cosmétiques de l’huile essentielle de Menthe poivrée démontrées par Sanoflore9

  • Antibactérienne. - Diminue la population des bactéries Propionibacterium acnes, les plus impliquées dans le développement des imperfections cutanées, comme les boutons d’acné
    - Endigue le développement des bactéries indésirables
    - Régule la desquamation
    - Resserre les pores
    - Limite les réactions d’oxydation
    - Protège la qualité du sébum
    - Contrôle la libération des médiateurs inflammatoires à l’origine des imperfections

Les propriétés cosmétiques de l’hydrolat de Menthe poivrée démontrées par Sanoflore10

  • Anti-inflammatoire.- Réduit la production des cytokines, molécules à l’origine des réactions inflammatoires

Sources :
1. Badasson & Cie, tradition médicinale et autres usages des plantes en Haute Provence, Pierre Lieutaghi, Actes Sud, Paris 2009
2. 200 plantes qui vous veulent du bien, Carole Minker, éditions Larousse, Paris 2013
3. Secrets d’une herboriste, Marie-Antoinette Mulot, éditions du Dauphin, Paris 1999
4. ABC de l’herboristerie familiale, Thierry Folliard, éditions Grancher, Paris 2009
5. Petit Larousse des plantes qui guérissent, Gérard Debuigne, François Couplan, Thierry Folliard, nouvelle édition Larousse, Paris 2016
6. Petit Larousse des Huiles Essentielles, Thierry Folliard, éditions Larousse, Paris 2014
7. Phytothérapie la santé par les plantes, Sélection du Reader’s Digest, Bagneux 2007
8. Test in vivo - Étude Sanoflore 9. Test in vitro sur culture de cellules versus vitamine C en laboratoire - Étude Sanoflore 10. Test in vitro sur culture de cellules versus vitamine C en laboratoire - Étude Sanoflore