Acide salicylique

Acide salicylique

Nom d’usageacide salicylique. Extrait de l’écorce de saule blanc (saule commun, saule argenté, osier blanc)
Originesynthétique
Partie utiliséeécorce
Nom botanique (saule)Salix alba
Forme galéniquepoudre
Nom INCISalicylic acid

L’Acide salicylique est un actif très répandu dans les soins anti-imperfections et soins anti-acné. D’origine naturelle, il possède une double action kératolytique et antiseptique qui vise à désobstruer les pores et éliminer les bactéries présentes à la surface de la peau. Résultat : le grain de peau est plus régulier, la peau plus nette et le teint plus lumineux

Présentation de l’acide salicylique

L’Acide salicylique est une molécule chimique extraite de l’écorce de saule, arbre connu depuis l’Antiquité pour ses propriétés fébrifuges et anti-inflammatoires. Il est également l’ingrédient à l’origine de l’acide acétylsalicylique, que l’on connaît sous le nom d’aspirine.

Carte d’identité botanique du saule

FamilleSalicacées
Parties utiliséesécorce
Composition, principes actifsdérivés salicylés (glucosides de phénols : salicoside ou salicine), tanins catéchiques, acides phénols (saligénine), acide salicylique, aldéhyde syringique, flavonoïdes
Floraisonfévrier-mars, avril-mai
ImplantationEurope, Afrique, Asie, Amérique du Nord
Terroirlieux humides, bords des ruisseaux, des étangs, friches, haies des bocages
Provenance pour SanofloreFrance

Caractéristiques de l’Acide salicylique

L’Acide salicylique est un composé organique aromatique, un acide 2-hydroxybenzoïque ou BHA (bêta-hydroxy acide). Il se constitue d’un noyau benzénique substitué par un groupe carboxyle COOH (acide benzoïque) et un groupe hydroxyle en position ortho (phénol). Il se présente sous forme d’un cristallin solide incolore. Il est issu de plantes traditionnellement utilisées en herboristerie, dont la plus courante est l’écorce de saule.

Le saule est un grand arbre de 10 à 25 mètres de hauteur. Il se constitue de rameaux souples avant maturité, d’un tronc à l’écorce gerçurée, souvent creux et de feuilles en forme de lance de couleur vert clair et d’un dessous blanchâtre. Sa particularité est que les fleurs mâles et les fleurs femelles sont sur deux arbres distincts (qu’on appelle plante dioïque).

Le saviez-vous ?

L’Acide salicylique est naturellement présent dans plusieurs végétaux, notamment la reine des prés et le saule, mais c’est bien ce dernier qui est le plus connu et dont il en a été extrait la première fois. Il lui a d’ailleurs donné son nom latin Salix.

Bienfaits de l’Acide salicylique sur la peau

Le saviez vous

L’acide salicylique est également présent sous sa forme estérifiée (salicylate de méthyle) dans plusieurs huiles essentielles : bouleau jaune, gaulthérie...

Selon sa concentration dans la formulation de produits cosmétiques, les bienfaits de l’Acide salicylique sur la peau sont différents.

Avec une concentration située entre 40 et 50 %, il est utilisé dans les soins pharmaceutiques pour traiter les cors et les verrues, qu’il brûle. À 30 %, le BHA est employé dans les peelings chimiques en cabinet et institut. Il est néanmoins plus doux et mieux toléré que son homologue l’Acide glycolique, qui fait partie des AHA (acides de fruits).

Entre 2 et 3 %, il est intégré dans les produits à rincer, comme dans les shampoings anti-pelliculaires par exemple.

Entre 0,5 et 2 %, on retrouve l’Acide salicylique dans des soins anti-imperfections , comme dans notre gamme Magnifica , où il est exploité pour ses pouvoirs assainissants et exfoliants. Son action : éliminer les cellules mortes de la couche cornée de l’épiderme, en agissant spécifiquement au niveau des cornéosomes, responsables de la cohésion des cellules. Le BHA provoque alors une rupture complète de ces liaisons, induisant l’exfoliation des cellules superficielles de la couche cornée une à une, sans laisser de débris cellulaires. Il permet donc de désobstruer les pores et libérer points noirs et autres comédons, chassant au passage les bactéries qui provoquent l’apparition de boutons d’acné. Au fur et à mesure des applications, il aide à retrouver une peau plus lisse et plus douce, sans irrégularités.

Lorsque sa concentration ne dépasse pas les 0,5 %, il est utilisé comme conservateur en inhibant le développement des micro-organismes ou comme stabilisateur de pH. Bonus : on peut l’utiliser dans la cosmétique bio, puisqu’il est agréé Ecocert. En général, lorsqu’il est employé comme conservateur, vous le retrouvez en fin de nomenclature INCI.

Propriétés cosmétiques de l’Acide salicylique démontrées par Sanoflore 3

  • Exfoliant
  • Antiseptique

Propriétés cosmétiques de l’Acide salicylique démontrées par Sanoflore 4

  • Exfoliant
  • Conservateur

Sources :
1. Etudes Sanoflore
2. ABC de l’herboristerie familiale, Thierry Folliard, éditions Grancher, Paris 2009

3.Test in vivo - Étude Sanoflore
4. Test in vitro - Étude Sanoflore