Bourgeons de cassis

Bourgeons de cassis

certifiés biologiques

Nom d’usageairelle, cassissier, groseillier noir, gadellier noir
Partie utiliséebourgeons
Nom botaniqueRibes nigrum
Forme galéniqueextrait d’un macérât glycériné de bourgeons : alcool, glycérine végétal et eau
Nom INCIGlycerin (and) Ribes nigrum (black currant) bud extract

Son fruit est plus connu aujourd’hui pour être à la base d’une célèbre recette d’apéritif (le kir) mais le cassis est utilisé uniquement depuis le XVIème siècle comme diurétique et de nos jours contre les douleurs articulaires et l’arthrite.

Présentation botanique du Cassis

Carte d’identité botanique

FamilleGrossulariacées
Parties utilisées fruits, feuilles et bourgeons sont utilisés pour leurs propriétés médicinales et alimentaires.
Composition, principes actifs polyphénols (0,1 % dont myricétol et quercétol, flavonoïdes, tanins, acides phénols, anthocyanes), acide ascorbique (vitamine C), glucosides, acides aminés (proline, arginine, alanine), triterpènes, phytostérols, caroténoïdes (β-carotène), huile végétale (graines), huile essentielle, phytostimulines
Floraison annuelle, en Mai-Juin
ImplantationEurope du Nord, Europe Centrale.
Terroirvergers, jachères, friches
Provenance pour Sanoflore France, régions de Bourgogne et du Maine-et-Loire

C’est le Dr Pol Henry, médecin homéopathe, qui eut l’intuition au XXème siècle des remèdes à base de bourgeons d’arbres. Lui-même fils de forestier et féru du médecin alchimiste Paracelse, il devina que les bourgeons décelaient un trésor végétal. Mais l’utilisation des bourgeons de peuplier était déjà connue d’Hippocrate et de Pline le Jeune, ainsi qu’au Moyen-Âge : cicatrisation des plaies, douleurs rhumatismales…

Comment l’identifier ?

Caractéristiques botaniques

Arbuste mesurant jusqu’à 1,30 m de hauteur. Feuilles lobées, en forme de cœur, dentelées, poilues, portant des glandes sécrétrices jaunes sur la face inférieure. Petites fleurs vertes en grappes. Le fruit est une petite baie noire comestible.

La feuille est récoltée avant la floraison, en Avril-Mai ; le bourgeon est récolté en Janvier avant la montée de sève ; le fruit est récolté à maturité en été, en Juin-Juillet.

Espèce ressemblante

Tous les arbustes d’environ 1,5 m de haut présentant des baies de couleur noire : airelles, prunelles,…

Le saviez-vous ?

Les bourgeons de cassis sont très utilisés notamment depuis les travaux du Dr Pol Henry de Bruxelles sur la gemmothérapie (phytothérapie des bourgeons). Ils stimulent les glandes surrénales (cortisone-like), et sont donc anti-fatigue, antistress, anti-inflammatoires et anti-allergiques, mais également adjuvants de la chimiothérapie. La richesse des bourgeons en hormones de croissance ou phytostimulines (auxines et gibbérellines) qui stimulent l’éclosion et la différenciation des bourgeons, explique a priori leur action potentielle contre le vieillissement cellulaire et en particulier celui du système endocrinien.

Bienfaits des bourgeons de Cassis

Le saviez vous

La formule de la crème de cassis de Dijon fut mise au point en 1841 par M.L. Lagoute, distillateur. Mais c’est le député Maire de Dijon de 1945 à 1968, le chanoine Felix Kir, qui donna son nom à ce fameux apéritif faisant la notoriété du Kir.

L’extrait de bourgeons de cassis est obtenu à partir des bourgeons cueillis frais en janvier. En gemmothérapie classique, il est mis à macérer dans 1/3 de glycérine végétale, 1/3 d’alcool et 1/3 d’eau et tel que vendu en pharmacie dilué à 10 % (première Dilution Homéopathique ou Hahnemannienne 1 DH), mais il est aussi vendu en boutique diététique en macérât-mère.

L’extrait de bourgeons de cassis est anti-inflammatoire, et antioxydant, sur la sphère cutanée.

L’eau florale de cassis, également appelé hydrolat, est obtenue par la distillation à la vapeur des feuilles fraîches, technique utilisée pour extraire les huiles essentielles. Mais c’est uniquement l’eau florale qui est distillée avec les feuilles de cassis.

L’eau florale de cassis peut être utilisée en compresse de la même manière, mais l’huile végétale de pépins de cassis sera sans doute plus efficace localement contre les inflammations de la peau.

Les feuilles sont anti-inflammatoires. En usage externe, on utilise les feuilles fraîches froissées pour atténuer la brûlure des piqûres d’ortie ou les démangeaisons des piqûres d’insectes.

Propriétés cosmétiques démontrées par Sanoflore (in vivo)1

  • Protecteur.
  • Apaisant et Anti-inflammatoire.

Propriétés cosmétiques démontrées par Sanoflore (in vitro)4

  • Apaisante et anti-inflammatoire.L’extrait de Bourgeons de Cassis a démontré une activité apaisante par la diminution de la libération d’un neuromédiateur (CGRP) impliqué dans les réactions inflammatoires induites par une irritation ou un stress cutané.
  • Antioxydant.

Sources :
1. Etude Sanoflore
2. La phytothérapie rénovée, Claude Bergeret, Max Tétau, éditions Maloine, Paris 1983
3. La gemmothérapie médecine des bourgeons, Philippe Andrianne, éditions Amyris, Bruxelles 1998
4. Test laboratoire Sanoflore sur culture de cellules