Hydrolat de Bleuet des champs

Hydrolat de Bleuet des champs

certifié biologique

Nom d’usagebleuet des champs, ou parfois
« casse-lunettes » ! ; blavette, barbeau, aubifoin, bluet, centaurée bleue.
Partie utiliséefleur
Nom botaniquecentaurea cyanus
Forme galéniquehydrolat ou eau florale
Nom INCIcentaurea cyanus flower water

Hôte habituel de nos champs de blé qu’il parsème de jolies tâches bleues, le bleuet est traditionnellement utilisé en herboristerie pour calmer les inflammations oculaires : en compresses, bain d’yeux, préparés à partir de l’infusion des fleurs, ou de l’eau florale. Son action décongestionnante permet d’estomper poches, cernes et rides autour des yeux.

Présentation botanique du Bleuet

Familleastéracées Le bleuet est une Centaurée, c'est-à-dire qu’elle est consacrée au Centaure Chiron, le Maître des plantes médicinales dans l’Antiquité, l’être surnaturel qui aurait initié Achille.
Parties utilisées fleur
Composition, principes actifs anthocyanes, polyphénols dont protocyanine (pigment bleu), flavonoïdes, acides phénols, coumarines ; sesquiterpènes ; polysaccharides ; polyines ; alcaloïdes indoliques.
Floraison annuelle ou bisannuelle (c'est-à-dire qu’elle fleurit tous les ans ou tous les deux ans), de Juin à Août.
ImplantationEurope du Nord, Amérique du Nord, mais originaire du Moyen-Orient.
Terroirterrains labourés, champs, cultures, vignes, vergers, jachères, friches, vallées alluviales
Provenance pour Sanoflore France, Vercors, Drôme Provencale

Le bleuet est une plante « messicole », c'est-à-dire qu’elle est mélangée aux moissons. Elle réapparaît dans les champs de blé depuis quelques années, comme d’ailleurs le coquelicot, mais elle est encore menacée d’extinction du fait de l’utilisation des herbicides, car elle est considérée comme une mauvaise herbe (adventice).

illustration bleuet

Comment l’identifier ?

Caractéristiques botaniques

longues tiges, fines et ramifiées, feuilles dépourvues de queue, étroites et en forme de lance (lancéolées) et couvertes d’un duvet blanc ou gris-vert. Les premières feuilles, en partant du bas, sont lobées mais sans foliole distinct (on les dit pennatilobées).

Le saviez-vous ?

Elle n’est bien sûr pas récoltée dans les champs traités aux herbicides, mais cultivée en France en agriculture biologique, en Drôme et dans le Vercors.

Usage du bleuet

Usage externe

Les fleurs sont antibactériennes, légèrement désinfectantes. En usage externe, on utilise l’infusion de fleurs séchées, en compresses contre la fatigue oculaire, les cernes, mais aussi en ophtalmologie contre la blépharite ou la conjonctivite, en cas d’irritation oculaire. Elle est conseillée en cas de fatigue consécutive à un travail prolongé sur écran. Elle a des propriétés astringentes (c'est-à-dire qu’elle resserre et raffermit les tissus) et décongestionnantes contre les poches sous les yeux notamment.

Bienfait de l’eau florale de bleuet

Le saviez vous

Le bleuet était indiqué au moyen-âge pour les yeux clairs, alors qu’a contrario le plantain était indiqué pour les yeux marron. La science moderne confirme que l’hydrolat de bleuet régule la pigmentation de la peau en diminuant la présence de mélanine, responsable de la couleur brune de la peau ; ainsi l’hydrolat de bleuet éclaircit le teint.

Les fleurs sont antibactériennes, légèrement désinfectantes. Traditionnellement l’infusion de fleurs séchées est utilisée en compresses contre la fatigue oculaire. Elle est conseillée en cas de fatigue consécutive à un travail prolongé sur écran. Elle a des propriétés astringentes (c'est-à-dire qu’elle resserre et raffermit les tissus) et décongestionnantes contre les poches sous les yeux notamment.

L’eau florale de bleuet, également appelé hydrolat, est obtenue pour Sanoflore par la distillation à la vapeur des fleurs fraîches, technique utilisée pour extraire les huiles essentielles. Dans le cas du bleuet, la distillation à la vapeur ne permet pas d’extraire une huile essentielle, mais uniquement un hydrolat, d’une densité proche de l’eau.

Cet hydrolat est surtout connu pour son utilisation en compresses sur les yeux fatigués, les cernes, en cas d’irritation oculaire mais aussi en ophtalmologie contre la blépharite ou la conjonctivite. Elle pourra être associée à l’eau florale de camomille noble (Anthemis nobilis). Comme l’infusion des fleurs, l’eau florale de bleuet est décongestionnante et diminue le gonflement des paupières ; astringente et hydratante, elle atténue les rides du contour des yeux. Elle protège les cils en stimulant le follicule pileux.

Elle est employée en application en lotion tonique et rafraîchissante sur la peau et comme antipellicullaire, en friction pour tonifier les cheveux.

Elle a par ailleurs une action anti-inflammatoire, calmante, sur les petites blessures cutanées, écorchures, et gerçures. Elle offre des propriétés cicatrisantes. Elle peut d’autre part être utilisée en déodorant en association avec une huile essentielle diluée de citron ou de pamplemousse.

Elle est également employée en bain de bouche contre les inflammations buccales telles que gingivites, stomatites, aphtes.

Propriétés cosmétiques démontrées par Sanoflore (in vivo)1

  • Anti-cernes, anti-poches et anti-ridesLes résultats cliniques le montrent8 : l’hydrolat de Bleuet hautement concentré permet de réduire la pigmentation du contour des yeux et diminue le gonflement des paupières. La régulation de la pigmentation est également établie in vitro, par une diminution de la présence de mélanine. L’hydrolat de Bleuet atténue également les rides sous les yeux.
  • Protection des cilsPour la première fois, Sanoflore démontre que l'hydrolat de Bleuet BIO concentré à 50 % agit sur la beauté des cils. Apportant un effet soutient, il augmente la période de transition entre la phase de croissance et celle de régression. Test ex vivo réalisé sur follicules pileux
  • DécongestionnantValeur sûre du soin du contour des yeux, l’eau florale de bleuet adoucit les yeux fatigués et gonflés et calme les irritations causées par des stations prolongées derrière les écrans.

Les vertus apaisantes et protectrices de l’hydrolat de Bleuet sont particulièrement appréciées des peaux et des yeux sensibles.

Propriétés cosmétiques démontrées par Sanoflore (in vitro)2

  • Anti-oxydant, protecteurL’hydrolat de Bleuet diminue les radicaux libres de l’oxygène produits par les kératinocytes en culture après exposition aux rayons UVA. Concentré à 50 %, son activité s’avère comparable à celle de la vitamine C. Ainsi il aide à neutraliser les effets du stress oxydatif et sa cascade de dommages cutanés.
  • RéparateurSur une culture cellulaire, l’hydrolat de bleuet augmente l’expression des protéines épidermiques, marqueurs de la différenciation et de la cohésion des cellules. la barrière cutanée est renforcée, la peau est plus résistante.
  • ApaisantSur une culture de kératinocytes, l’hydrolat de Bleuet diminue la production des molécules pro-inflammatoires présentes après une agression et limite ainsi le développement des réactions d’irritations à l’origine de la sensibilité cutanée et impliquées dans le vieillissement de la peau.

Sources :
1. Cosmétoclinique Sanoflore amenée sur 41 femmes de 35 à 59 ans, 2 applications d’hydrolat de bleuet par jour pendant 4 semaines.
2. Etude laboratoire Sanoflore sur culture de kératinocytes
3. Badasson & Cie, tradition médicinale et autres usages des plantes en Haute Provence, Pierre Lieutaghi, Actes Sud, Paris 2009
4. 200 plantes qui vous veulent du bien, Carole Minker, éditions Larousse, Paris 2013
5. Secrets d’une herboriste, Marie-Antoinette Mulot, éditions du Dauphin, Paris 1999
6. ABC de l’herboristerie familiale, Thierry Folliard, éditions Grancher, Paris 2009
7. Petit Larousse des plantes qui guérissent, Gérard Debuigne, François Couplan, Thierry Folliard, nouvelle édition Larousse, Paris 2016
8. La flore d’Europe Occidentale, Marjorie Blamey, Christopher Grey-Wilson, éditions Flammarion, Paris 2003
9. L’encyclopédie des plantes bio-indicatrices, alimentaires et médicinales, Gérard Ducerf, Volume 1, éditions Promonature, Briant 2007