Beurre de Karité

Beurre de Karité

certifié biologique

Nom d’usagebeurre de karité (wolof), sé, si, sii (bambara), shea (anglais), karé, karey (peuhl), kareré, kolo
Partie utiliséenoix
Nom botaniqueButyrospermum parkii, Vitellaria paradoxa
Forme galéniquehuile végétale
Nom INCIButyrospermum parkii butter

Ce beurre extrait des noix a toutes sortes de fonction en Afrique : en cuisine pour la cuisson, en cosmétologie (beauté, soins de la peau et des cheveux), en dermatologie comme crème protectrice, en éclairage pour les lampes à huile et pour la fabrication des savons.

Présentation botanique du karité

Carte d’identité botanique

FamilleSapotacées
Parties utilisées noix, beurre
Composition, principes actifs insaponifiables (alcools triterpéniques), glycérides d’acides gras saturés (acide stéarique 42 %, acide palmitique 4%), monoinsaturés (acide oléique 45 % = oméga 9) et polyinsaturés (acide linoléique 6 % = oméga 6), allantoïne, vitamines A, D, et E (tocophérols)
Floraison saison sèche
ImplantationAfrique
ProvenanceAfrique Occidentale
Terroirsavanes arborées, sols secs à pluies saisonnières
Provenance pour Sanoflore Afrique Occidentale

Le beurre extrait des noix de ce grand arbre prend une place très importante dans la cosmétique africaine. Il est très couramment employé comme pour son action très hydratante sur les peaux sèches.

Comment l’identifier ?

Caractéristiques botaniques

Arbre trapu de 12 à 20 m de haut. Branches épaisses, courtes, à l’écorce grisâtre. Tronc large, de diamètre de près d’1 m, résistant aux feux de brousse. Grandes feuilles isolées, ovales, à la nervure proéminente sur la face inférieure, groupées à l’extrémité des rameaux. Nombreuses fleurs blanc crème regroupées en corolles. Les fruits ovoïdes, verts, contiennent 2 graines brunes avec une grande cicatrice elliptique et une graine très huileuse.

Les fruits sont ramassés entre mi-juin et mi-septembre. La pulpe du fruit est ôtée par fermentation et lavage ; la graine est réduite en pâte au pilon et la masse obtenue est préparée à l’eau bouillante ce qui fait surnager la graisse en fin de cuisson.

Espèce ressemblante

il existe une seule espèce connue dans le genre Vitellaria, qui est l’arbre à karité. L’arganier dont on tire l’huile d’argan, est de la même famille, celle des Sapotacées.

Le saviez-vous ?

Particulièrement résistant à la sécheresse et même aux feux de brousse, l’arbre à karité vit très longtemps et peut produire des noix jusqu’à 200 ans.

Le beurre de Karité biologique de Sanoflore fait partie du programme « Solidarity Sourcing », favorisant l’achat responsable et équitable.

Bienfaits du beurre de karité

Le saviez vous

La réputation du karité est très grande en Afrique occidentale au point d’être parfois surnommé « l’or blanc de l’Afrique », mais c’est un dur travail pour l’extraire, un rôle traditionnellement réservé aux femmes.

Le mot karité signifie « arbre à beurre » en wolof.

Le beurre de karité est obtenu par pressage des noix juste après récolte.

Le beurre de karité est très employé en Afrique pour la beauté de la peau et des cheveux. C’est une graisse protectrice de la peau. On l’utilise également contre les rhumatismes et les congestions nasales.

Parmi les acides qui composent le beurre de karité, chacun a son rôle sur la peau :

  • l’acide oléique facilite la pénétration des substances hydrophiles,
  • l’acide stéarique, l’acide linoléique (constituant des céramides) et l’acide palmitique améliorent la fonction barrière, avec une action apaisante importante.

Sa composition en vitamine E (ou α-tocophérol) lui donne des vertus antioxydantes. C'est-à-dire que la vitamine E a une action antivieillissement contre les rides. L’allantoïne quant à elle est adoucissante et facilite la cicatrisation des gerçures et autres crevasses liées à la sécheresse. Cette composition en fait une matière grasse hydratante particulièrement recommandée aux peaux des nourrissons ou aux peaux très sèches, fatiguées, qui subissent les agressions de la sécheresse, du soleil et du vent.

Le beurre de karité protège du soleil en filtrant les UV et régénère la peau après exposition au soleil. Mais il ne remplace pas un filtre solaire en cas de forte exposition.

En application locale, il offre une activité anti-inflammatoire. Et en application à l’intérieur des narines, il diminue la congestion dans les rhinites.

Propriétés cosmétiques démontrées (in vivo)

  • Agent hydratant, nutritif et émollient.
  • Apaisant. Bénéficie d’une excellente tolérance cutanée.Bénéficie d’une excellente tolérance cutanée.
  • Anti-inflammatoire
  • Régénérant cellulaire
  • Adoucissant, émollient
  • Antioxydant, antivieillissement

Sources :
1. Etude Sanoflore
2. Plantes médicinales d’Afrique, Jean-Louis Pousset, Edisud, Aix-en-Provence 2004