Huile végétale d'Argan

Huile végétale d'Argan

certifiée biologique

Nom d’usagearganier, argan, argane, chleuh (berbère), arbre de fer, olivier du Maroc
Partie utiliséefruit
Nom botaniqueArgania spinosa
Forme galéniquehuile végétale
Nom INCIArgania spinosa oil

L’arganier est la plante emblème du Royaume du Maroc. Le pays l’a inscrit en 2014 sur la liste représentative du patrimoine immatériel de l’Unesco. L’huile extraite des graines a des vertus dermatologiques et alimentaires exceptionnelles.

Présentation botanique de l’arganier

Carte d’identité botanique

FamilleSapotacées
Parties utilisées graines, huile
Composition, principes actifs feuilles : polyphénols, tanins catéchiques, mélatonine ; huile végétale riche et équilibrée en Acides Gras Mono Insaturé (55 % acide oléique ou oméga 9), Poly Insaturé (28-36% acide linoléique, ou oméga 6) et Saturés (10-15% acide palmitique, 5 % acide stéarique), phytostérols (cycloartane), tocophérols (γ-tocophérol, vitamine E = α-tocophérol), caroténoïdes (xanthophylle)
Floraison plante annuelle
ImplantationSud-Ouest du Maroc (plaine du Souss), région de Tindouf en Algérie. Du niveau de la mer jusqu’à 1500 m d’altitude
Terroirterrains arides, ensoleillés, secs, limites du désert
Provenance pour Sanoflore Sud Marocain

L’arganier est un arbre traditionnel endémique au Maroc, entouré au Maroc de mythologie et de sacré. Chaque arbre peut produire jusqu’à 8 kilos de fruits. Les chèvres grimpent souvent dans ses branches.

illustration Argan

Comment l’identifier ?

Caractéristiques botaniques

Arbre ligneux aux rameaux épineux (spinosa en latin), haut de 8 à 10 m de haut. Très résistant, il peut vivre 150 à 200 ans. Cime large et ronde. Tronc noueux, tortueux, court, pouvant mesurer 2 m de diamètre. Feuilles vert sombre, coriaces, alternes, à court pétiole. Elles sont consommées par les chèvres et les dromadaires. Fleurs blanches, jaune vert, latérales sur la tige, réunies en grappes à la base des épines. Fruit vert ovoïde de 3 cm de long, couleur brune à maturité, et contient une noix très dure abritant 2 ou 3 amandes. Système racinaire très profond, qui lui permet de puiser de l’eau à 30 m de fond et ainsi de résister à l’aridité et la sécheresse du climat du Sud Marocain.

Espèce ressemblante

L’arganier est unique au monde et ne pousse que dans le Sous, cette région du Maroc. Il peut faire néanmoins penser à l’olivier. Il est par ailleurs de la même famille que l’arbre à karité (les Sapotacées)

Le saviez-vous ?

Présent quasi exclusivement au Maroc et un peu à la frontière algérienne, l’arganier est menacé de disparition. Il régresse en termes de superficie et surtout de densité, notamment du fait de l’urbanisation et de la surpopulation.

Bienfaits de l’huile végétale d’argan

Le saviez vous

Seules les femmes sont impliquées dans la préparation artisanale de cette huile, ce sont elles femmes qui broient les graines pour en extraire l’huile, ce qui représente un travail colossal. Il faut 100 kg de fruits pour obtenir 5 kg d’amandes qui donnent 3 litres d’huile, extraite de manière mécanique, en première pression à froid.

L’huile d’argan est largement utilisée pour de nombreux rituels de beauté ancestraux, tant pour le soin de la peau que des cheveux.

L’huile d’argan est principalement employée pour les soins de la peau, en cosmétologie, et en dermatologie.

Sa coloration rougeâtre provient de sa teneur en caroténoïdes qui sont d’excellents antioxydants pour la peau et les yeux.

Sa richesse en vitamine E stimule l’activité enzymatique liée à la détoxification et à la défense antioxydante des cellules, ce qui a pour conséquence une diminution de la susceptibilité membranaire à la peroxydation.

L’huile d’argan a des vertus médicinales connues depuis longtemps dans la médecine traditionnelle arabe pour les problèmes de peau : acné, psoriasis, anti-rougeurs (brûlures et gerçures), boutons de varicelle, antivieillissement et antifongique.

Elle est adaptée aux peaux sèches voire ridées, et grâce à son activité antioxydante, elle freine le vieillissement cutané. L’huile peut être appliquée telle quelle notamment en masque pour le visage. C’est un antirides extraordinaire. Elle est également employée pour le soin des cheveux.

Elle joue un rôle dans la perméabilité de l’épiderme, le protège du dessèchement de la peau et prévient les vergetures des femmes enceintes.

Elle est également anti-inflammatoire, réputée efficace contre les rhumatismes et les douleurs articulaires.

Propriétés cosmétiques démontrées par Sanoflore (in vivo)

  • Antioxydante grâce à sa teneur élevée en tocophérols (vitamine E : 60 à 90 mg / 100 g), stérols et polyphénols (5,6 mg / 100 g) naturels.
  • Participe à la restauration du film hydrolipidique de la peau et de la barrière cutanée, limite les pertes hydriques de l’épiderme grâce à sa teneur exceptionnelle en acides gras essentiels oméga-6 qui entrent dans la composition des céramides (acide linoléique, acide oléique, acide stéarique, acide palmitique).

Sources :
1. Etudes Sanoflore
2. Energie santé Hors-série N° 1 : Les Huiles Nutrition et santé, sous la direction de Maximiliano Bustos, 2002
3. Phytothérapie la santé par les plantes, Sélection du Reader’s Digest, Bagneux 2007