Acide p-anisiquee

Acide p-anisique

d’origine naturelle

Nom d’usageacide p-anisique
Issu de la badiane (ou anis étoilé) par transformation
Partie utiliséegraines
Nom botaniqueIllicium verum (badiane)
Forme galéniquepoudre
Nom INCIp-Anisic acid

L’acide p-anisique est produit à partir du monde végétale, par transformation d’une molécule de trans-anéthol, extraite notamment de la badiane de Chine (ou anis étoilé) ou encore du basilic.

Présentation de l’acide p-anisique

L’acide P-anisique est une molécule dérivant de l’anéthole, lui-même extrait de diverses espèces végétales, dont l’anis étoilé ou badiane chinoise (le choix de Sanoflore) et le basilic.

FamilleIlliacées ou Schisandracées (Badiane)
Parties utilisées graines, huile essentielle
Compositionl’huile essentielle de badiane (composant 5 à 10 % de la graine) contient 90-95 % d’anéthol, surtout sous forme d’E-anéthol, isomère moins toxique que le Z-anéthol.
Floraison annuelle
ImplantationAsie du Sud-Est, Chine et Nord-Vietnam
Terroirforêt tropicale, climat chaud et humide
Provenance pour Sanoflore Chine

C’est surtout l’anéthol contenu dans la graine qui est à l’origine des propriétés antispasmodiques de la badiane. A faibles doses, cette plante stimule la digestion et calme les spasmes intestinaux.

Comment l’identifier ?

Caractéristiques

Arbre de 5 à 8 m de haut portant des feuilles vertes, persistantes, en forme de lance. Les fleurs sont rouges ou blanc-jaunâtre. Le fruit contient 6 à 8 capsules (follicules ou carpelles) en rayons disposés en étoile autour d’un axe central (d’où son nom d’anis étoilé) et refermant chacune une graine brune, brillante. Le fruit présente une odeur aromatique anisée caractéristique, et une saveur chaude et sucrée. Encore vert, il est mis à sécher au soleil et prend sa couleur brun-rouge caractéristique.

Le saviez-vous ?

Le nom latin de la badiane illicium signifie « attrayant ». Excellent aromate, l’anis parfume les plats de poisson, sert de condiment pour les pains de fête depuis le 18ème siècle, s’enrobe de sucre pour devenir dragée de Flavigny faisant « bonne bouche », mais son triomphe, ce sont les boissons alcoolisées obtenues par macération, puis distillation des graines : ouzo, pastis, anisette…

Bienfaits de l’acide p-anisique

Le saviez vous

Pendant très longtemps en Angleterre, on utilisait l’anis pour vaincre les cauchemars et retrouver un sommeil heureux : « L’anis apaise les sanglots des petits enfants qui ne veulent pas dormir ». Ainsi, les Anglais avaient coutume d’en glisser quelques poignées dans l’oreiller des insomniaques.

L’anis est connu dans les régions orientales de la Méditerranée depuis les temps les plus reculés : il était déjà cultivé en Égypte et en Grèce. L’utilisation de l’anis est attestée par Pline l’Ancien qui lui accorde le pouvoir de faire dormir et de conserver sa jeunesse au visage. C’était aussi une plante très utilisée en Chine et en Inde. Elle est traditionnellement utilisée pour faciliter la digestion.

En cosmétique, l’anis est reconnu pour avoir des vertus adoucissantes, et son huile essentielle a des vertus antiseptiques et purifiantes. Son utilisation est recommandée dans les produits tels que : des produits pour le corps, des produits d’hygiène bucco-dentaire, des produits pour les mains, et des soins visage destinés aux peaux abîmées, sensibles et fragiles mais aussi aux peaux sèches, normales ou mixtes.

Le composant principal de l’huile essentielle de l’anis étoilé, à l’origine même de ses propriétés adoucissantes, est l’anéthol. L’acide p-anisique est une molécule dérivant de l’anéthol par oxydation. Cet acide p-anisique intéresse particulièrement l’industrie cosmétique car elle favorise le renouvellement des cellules de la couche cornée par desquamation. L’acide p-anisique est également antioxydant et antiseptique, antibactérien.

Il est associé à l’huile essentielle de ciste et au miel de tilleul dans la formulation de « Miel Suprême » de Sanoflore.

Propriétés in vitro démontrées par Sanoflore

  • Agent desquamant L’Oréal a mis en évidence que l’acide anisique favorise la desquamation de la peau et stimule le renouvellement épidermique dès 0,1 % de concentration. Ce résultat a fait l’objet d’un dépôt de brevet L’Oréal (OA06485 - Utilisation cosmétique de l’acide anisique pour favoriser la desquamation). (1)
  • Agent antioxydantL’Oréal a démontré pour la 1ère fois l’action anti-oxydante de l’acide anisique jusqu’à 0,36 % pour lutter contre les effets du stress oxydatif. Ce résultat a fait l’objet d’un dépôt de brevet L’Oréal (OA08532 - Utilisation de l’acide anisique et/ou d’au moins un de ses dérivés comme agent antioxydant). (2)
  • Agent adoucissant
  • Agent antiseptique et purifiantL’acide P-anisique est classiquement utilisé comme co-conservateur dans les produits cosmétiques pour son activité antibactérienne. Il s’oppose au développement des microbes et aide à contrôler le développement des micro-organismes sur la peau.

Sources :
(1) Etude réalisée par la Recherche l’Oréal sur 6 explants de peau, pendant 2 jours, avec une application quotidienne d’acide anisique.
(2) Test à l’éthylène réalisé par la Recherche l’Oréal
Cosmétoclinique Sanoflore
ABC de l’herboristerie familiale, Thierry Folliard, éditions Grancher, Paris 2009.
Petit Larousse des Huiles Essentielles, Thierry Folliard, éditions Larousse, Paris 2014